fbpx

Un blog de libraires pour les lecteurs du monde entier

Littérature et essais

Les Aérostats d’Amélie Nothomb ouvre le bal de la rentrée littéraire 2020

Amélie Nothomb reste fidèle à sa maison d’édition fétiche ! C’est donc chez Albin Michel qu’elle publiera son nouveau roman. Vous avez de quoi noter ? Bien. Ouvrez vos agendas à la date du 19 août prochain et mettez-vous un rappel. Vous l’aurez compris, c’est le jour qui marquera la parution en librairie du nouveau livre de l’autrice belge.

Avec son dernier ouvrage, Amélie Nothomb emmènera ses lecteurs, pour la première fois de sa carrière, en Belgique. Bien évidemment, il est encore trop tôt pour que l’on puisse vous révéler le fil conducteur de l’histoire. Seule une phrase énigmatique a été donnée aux lecteurs pour les faire patienter jusqu’à la rentrée : « La jeunesse est un talent, il faut des années pour l’acquérir ». Allez, août n’est pas si loin que ça, si ?

Les Aérostats Amélie Nothomb

Si vous comptiez sur le titre pour vous donner des pistes de réflexion, il va falloir vous montrer imaginatifs ! En effet, Les Aérostats de l’autrice ont de quoi laisser les lecteurs aussi pantois que pensifs. Qu’est-ce qu’un appareil de type aéronef pourrait bien venir faire au-dessus de la capitale belge…? Si vous avez des idées, n’hésitez surtout pas à nous en faire part !

C’est à travers les yeux d’une étudiante de 19 ans que nous explorerons la vie bruxelloise. Ange mène une existence ordinaire entre ses études de philologie et les cours du soir qu’elle donne à Pi, un lycéen dyslexique de 16 ans. La rencontre entre les deux jeunes gens donne alors l’occasion à Amélie Nothomb d’explorer deux personnalités introverties et renfermées.

Si, comme le veut désormais la tradition, Amélie Nothomb apparaît sur la couverture de son roman, elle avoue cette fois-ci avoir donné à Ange beaucoup de sa personnalité « elle a beaucoup de points communs avec moi ». Des études sérieuses et une grande difficulté à se faire des amis, voilà ce dont il sera question dans Les Aérostats

Soif ou le roman le plus vendu de la carrière d’Amélie Nothomb

Pour les plus impatients d’entre vous, sachez qu’il est toujours temps de découvrir son dernier ouvrage paru en librairie. De plus, pour ceux qui ne le savaient pas encore, l’autrice belge considère Soif comme « le roman de sa vie ». En véritable défi littéraire intimiste, Amélie Nothomb s’emploie, ici, à donner une voix à Jésus Christ.

Soif Amélie Nothomb

Le lecteur se retrouve alors plongé dans les pensées de Dieu. Sans jamais critiquer les croyances de tout un chacun, Amélie Nothomb interroge et bouscule ses lecteurs. Et si Jésus Christ était un homme comme les autres ? Et si ses émotions n’étaient rien d’autre que la preuve de son humanité…?

Une réponse à “Les Aérostats d’Amélie Nothomb ouvre le bal de la rentrée littéraire 2020”

  1. Christine Louazé dit :

    Léger, comme un aérostate…mais pas que, comme un aérostate.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article par Manon De Miranda

Amoureuse du voyage depuis son année d’expatriation en terres celtiques, Manon continue d’assouvir sa passion à travers les pages des livres qu'elle dévore. Mordue de lecture depuis sa tendre enfance, elle est responsable éditoriale pour le blog de Lireka.

Sur le même thème