Trois bonnes raisons de relire Le journal d’Anne Frank

Le journal d’Anne Frank est l’un des livres les plus lus au monde. Et pour cause, il se fait le reflet d’une période tristement célèbre de l’histoire vue par les yeux innocents d’une adolescente. S’il est aujourd’hui beaucoup relu, c’est parce qu’il fait étrangement écho à la situation que nous sommes en train de vivre. Enfin… dans une certaine mesure, bien entendu !

Si le coronavirus rôde invisiblement dans nos rues, il ne menace pas de venir frapper à notre porte à coups de grosses bottes. Notre confinement n’a rien à voir avec celui qu’a vécu Anne Frank il y a 75 ans de cela. Ne comparons pas l’incomparable… Nous ne sommes pas des juifs menacés d’extermination par un gouvernement antisémite absurde.

L’idée n’est pas de nous miner le moral davantage, nous avons bien assez à nous préoccuper en ce moment. Mais finalement, la relecture du journal autobiographique de l’adolescente n’est pas si déprimante. Anne Frank saura faire sourire les lecteurs à de nombreuses reprises. En effet, son journal intime recèle de moments de vie qui font encore étrangement échos aujourd’hui. Les problèmes d’ados restent finalement les mêmes, peu importe l’époque dans laquelle nous vivons. Pas étonnant donc que l’ouvrage se soit retrouvé dans les livres audio les plus téléchargés durant ce confinement.

Le journal d'Anne Frank

Certains pans de ce journal intime pourront facilement raisonner chez les adolescents d’aujourd’hui – et plus largement chez tous les lecteurs confinés – « Comme nous avons la vie facile ici, facile et tranquille. Nous n’aurions pas à nous inquiéter de toute cette détresse, si nous ne craignions pas tant pour tous ceux qui nous sont chers ». Cela ne vous rappelle-t-il pas quelque chose ?

Quand le journal intime d’une ado se fait le miroir du passé

La situation que nous sommes en train de vivre est inédite. Mais quand on y réfléchit cinq minutes, elle n’est plus si exceptionnelle que cela… En effet, nous ne sommes pas les premiers à devoir rester enfermés chez nous afin de se protéger. Si nous nous préservons d’un virus, d’autres se cachaient d’un danger bien plus menaçant…

L’histoire d’Anne Frank et de sa famille est désormais connue de tous. Lire son journal ne relève d’aucun suspens, chacun connaît la triste issue que prendra la vie de l’adolescente. Née le 12 juin 1929 à Francfort-sur-le-Main en Allemagne, elle est devenue l’égérie de toute une génération de jeunes gens sacrifiés. C’est peut-être ce qui explique pourquoi ce livre continue d’être ouvert par les générations qui se succèdent. Le journal d’Anne Frank représente désormais un objet de notre mémoire collective.

Mais peut-être que ce n’est pas la seule raison… En effet, son journal intime relate des moments de vie par lesquels nous passons tous pendant l’adolescence… Vous l’aurez compris, Le journal d’Anne Frank nous confronte à nous-mêmes. Tiens, n’est-ce pas justement ce par quoi nous sommes en train de passer ?

Mais alors, de quoi parle exactement ce journal ? C’est l’histoire d’une jeune fille juive qui relate la vie de sa famille cachée aux Pays-B