Pucelle : la BD qui brise avec fracas et humour les tabous autour de la puberté

Avec Pucelle, une BD sortie le 15 mai dernier aux éditions Dargaud, Florence Dupré la Tour met un grand coup de pied dans la fourmilière des tabous. Construite comme un anti-guide d’éducation sexuelle, la bande-dessinée illustre avec brio et humour ce qu’il se passe « en dessous de la ceinture ».

Pas toujours facile de mettre des mots sur « la chose » dont on ne doit pas prononcer le nom. Chez les Dupré la Tour, on ne parle pas des sujets qui fâchent. Et celui qui rend le papa de Florence tout rouge, c’est le sexe. Remettons les choses dans leur contexte, voulez-vous ?

Florence Dupré la Tour n’en est pas à son coup d’essai en matière de BD autobiographique. C’est en 2016 que paraissait Cruelle où elle nous racontait son enfance truculente partagée entre l’Argentine, la France et la Guadeloupe. Élevée dans une famille chrétienne traditionnelle, elle menait une enfance insouciante. Peut-être un peu trop justement…

Cruelle Florence Dupré la Tour bd ado fille 14 ans

Mais petit hic… La petite Florence était une enfant curieuse. Elle posait de nombreuses questions auxquelles ses parents ne donnaient que des réponses vagues. Surtout quand il s’agissait de sexe ! C’est ainsi que commence sa BD Pucelle. En effet, loin de se contenter des réponses évasives de ses parents, elle se mit à imaginer sa sexualité naissante autour d’un monstre sale et menaçant. Pour résumer grossièrement : le sexe, c’est mal.

florence dupré la tour

Florence Dupré La Tour

Encensée par la critique et élue BD RTL du mois de mai 2020, Florence Dupré la Tour signe avec Pucelle, une bande dessinée pour ados qui oscille entre introspection et rétrospection dans le but de lever le voile de l’ignorance sur le sexe et les règles… En bref, un album à partager sans plus attendre avec nos adolescentes dès 14 ans  !

Florence Dupré la Tour, maîtresse de l’autodérision

Aujourd’hui encore, parler de sexe autour de la table n’est pas un sujet qui met à l’aise tous les invités… Et ça, Florence Dupré la Tour en a bien conscience. Pourtant, elle met les deux pieds dans le plat avec son roman graphique, Pucelle, et choisit de poser des mots et des images sur les silences qui diabolisent le sexe dans l’imaginaire des enfants.