Avis de tempête avec Plein gris, le nouveau roman jeunesse de Marion Brunet

Avec Plein gris, un thriller psychologique implacable, Marion Brunet entraîne vos adolescents dans un huis clos saisissant. Vagues, submersion, cadavre, angoisse, suspens, tout y est pour vous tenir en haleine jusqu’à la toute dernière ligne… Mal de mer droit devant !

Paru le 14 janvier dernier aux éditions Pocket jeunesse, Plein gris, le nouveau livre jeunesse de Marion Brunet, a déjà su s’imposer comme l’un des meilleurs romans adolescents de cette année 2021. Il faut dire que l’autrice donne le ton dès les premières phrases « Quand le corps apparaît à la surface, inerte, contre la coque du voilier, personne ne crie. Comme si ça n’arrivait pas jusqu’à nos consciences. Comme si, en ne réagissant pas, on pouvait annuler la réalité du fait : c’est un cadavre qui remonte ». Mais qu’a-t-il bien pu se passer ?

Nous voici propulsés en pleine mer, au milieu de nulle part, sur un voilier où quatre adolescents viennent de repêcher le corps inerte de leur chef de bande : Clarence. Alors que la tempête se lève à l’horizon, l’atmosphère s’assombrit et la semaine de vacances idyllique se transforme bientôt en cauchemar… En bref, un thriller haletant à lire dès 13 ans !

Plein gris : un thriller psychologique pour adolescents au rythme implacable

Happé dès les premières pages par un huis clos aussi malsain que glaçant, le lecteur est piqué au vif… Sans aucun contexte, le voilà voici projeté en pleine mer, guidée par Emma, la narratrice du roman. Le ciel est menaçant et le bateau tangue. Tant à cause des vagues dont la force s’intensifie que par le raz de marée émotionnel qui guette nos quatre adolescents « À l’horizon, une barre sépare ciel et océan. C’est gris suie, épais comme un incendie de pétrole, et ça se rapproche ». Un corps vient de remonter à la surface de l’eau et si son visage est livide, aucun doute sur l’identité du cadavre. Clarence. Le charismatique. Le leader du groupe.

Une interrogation et une seule : comment est Clarence est-il mort ? Était-ce un accident ? Ou bien un meurtre ? La question reste entière et Marion Brunet gardera le suspens jusqu’à la toute dernière ligne. Même si, de fil en aiguille, les enquêteurs amateurs pourront aisément deviner le fin mot de l’histoire.

plein gris marion brunet

Tout avait pourtant commencé sous les meilleurs auspices. À l’aube du bac, Clarence, Emma, Sam, Élise et Victor avaient réussi à convaincre leurs parents de les laisser naviguer des côtes bretonnes jusqu’au littoral irlandais. Le voyage d’une vie. Le passage obligatoire qui relie le monde de l’adolescence à celui des adultes. Amis depuis l’enfance, l’appel de l’océan les reliait depuis tou