Orange, une douce réflexion sur l’instant présent

Qui n’a jamais souhaité pouvoir changer le passé ? Revenir sur nos erreurs pour effacer nos regrets ? Pouvoir conseiller son « moi » plus jeune ? Eh bien c’est la chance que va avoir notre héroïne : Naho, au travers de ce Shojo, (comprenez manga pour filles, adolescentes et jeunes adultes) ! Au programme : voyage dans le temps poétique et leçon de vie impitoyable !

Orange, c’est le titre du manga que je souhaite vous présenter à travers cet article, en commençant bien évidemment par citer l’autrice mangaka de cette petite pépite : Ichigo Takano, qui voit sa première petite histoire publiée en 2002 dans un magazine du type Shojo au Japon, avant bien évidemment de décrocher son premier succès avec sa série Dreamin sun ! Quant à Orange, c’est seulement après de nombreuses péripéties que le manga débarque chez nous en 2014 et reçoit un bel accueil, il remporte notamment le tournois shojo de l’année 2014  sur le site Manga news.

Mais qu’en est-il de ce fameux manga ? Voici les bases de la série que l’on découvre à travers ce premier tome : nous allons suivre Naho une jeune lycéenne qui va recevoir un matin une lettre pour le moins étrange, puisqu’il s’agit d’un courrier qu’elle-même s’est adressé dans le futur ! En effet, la Naho de 26 ans hantés par ses regrets ; souhaite l’aider à réparer ses erreurs du passé en la guidant à travers une série de lettres dans lesquelles elle lui décrit les événements des prochaines semaines et mois à venir et la façon dont elle doit les appréhender ! Commencent alors les aventures de Naho et sa bande d’amis, rejoints par Kakeru le nouvel élève de leur classe, dont l’arrivée va marquer un tournant dans la suite des événements…

Orange manga Ichigo Takano

Une suite d’événements, au premier abord, plutôt banals finalement, puisque l’on suit les journées de ce petit groupe de lycéens rythmées par des activités classiques de n’importe quel jeune de leur âge, entre sorties, cours, activités extrascolaires, tout y passe, y compris les amourettes bien évidemment ! La petite touche de « magie » dépeinte par la réception des fameux courriers du futur, apporte déjà un énorme plus à ce qui pourrait vite passer pour un simple Shojo fleur bleue et guimauve ! Mais c’est au fil des pages que la véritable nature de cette histoire prend tout son sens ! Après avoir partagé quelques moments sympas avec