Le guide des livres d’amour à lire absolument ❤️

Besoin d’amour et de réconfort à l’approche de la Saint-Valentin ? Pas de quoi rougir, nous avons déniché la recette miracle… Beaucoup de tendresse, une once de drame et quelques larmes ! Vous avez bien sûr deviné où nous voulions en venir, n’est-ce pas ? Voici les plus belles histoires d’amour à lire pour célébrer le romantisme de la plus tendre des manières…

Un dîner romantique, un verre de vin, une boîte de chocolats, un petit coup de pouce d’Aphrodite et un bon livre d’amour ! Voilà tout ce dont vous aurez besoin pour passer la plus parfaite des Saint-Valentins. Avec ça, aucun doute, vous serez bientôt touchés en plein cœur par la flèche de Cupidon 💘

Romantique, dramatique, parfois un peu trop prévisible, peu importe finalement ! Un roman sentimental est là pour nous faire vivre une histoire d’amour aussi magique qu’impossible. Vous savez, du genre de celle qui n’existe que dans les livres d’amour justement… C’est pourquoi nous vous proposons, aujourd’hui, une sélection des meilleurs romans d’amour à lire absolument. Croyez-nous, la littérature, aussi, a le pouvoir de faire battre les cœurs 💕

  1. Orgueil et préjugés de Jane Austen
  2. L’écume des jours de Boris Vian
  3. Anna Karénine de Léon Tolstoï
  4. Les hauts de Hurlevent d’Emily Brontë
  5. Les liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos
  6. En attendant Bojangles d’Olivier Bourdeaut
  7. La chronique des Bridgerton de Julia Quinn
  8. Outlander : Le chardon et le tartan de Diana Gabaldon
  9. Virgin River de Robyn Carr
  10. J’ai dû rêver trop de fort de Michel Bussi
  11. Un jour de David Nicholls
  12. Malgré tout de Jordi Lafebre
  13. La fille dans l’écran de Lou Lubie et Manon Desveaux
  14. Une nuit à Rome de Jim
  15. In waves d’Al Dungo
  16. L’obsolescence programmé de nos sentiments de Zidrou et Jongh Aimée

Les meilleurs classiques de la littérature sentimentale

Orgueil et préjugés de Jane Austen

Classique parmi les classiques des livres d’amour, les romances de Jane Austen sont tout simplement incontournables… On aurait tout aussi bien pu vous proposer Persuasion, Emma ou encore Northanger Abbey mais notre instinct nous dit qu’Orgueil et préjugés sera l’histoire d’amour qui vous fera le plus vibrer. Rendu encore plus célèbre – si, c’est possible ! – par son adaptation cinématographique, cet ouvrage est l’inéluctable roman d’amour de la littérature anglaise. Il faut dire que les sentiments que partagent Elizabeth Bennet et Mr Darcy sont fascinants ! Pourtant, elle n’avait pas commencé de la plus romantique des manières…

Quand Mr Bingley, un célibataire aussi riche que beau, emménage non loin de chez les Bennet, toute la famille est en effervescence. Il faut dire qu’être parents de cinq filles à marier, ce n’est pas une mince affaire ! L’occasion est trop belle pour la laisser passer alors, ni une ni deux, Mrs Bennett tente de rapprocher Jane, sa fille aînée, de Mr Bingley. Cependant, Mr Darcy, soucieux de protéger son ami d’une union malheureuse, sème le doute dans l’esprit de Bingley… Finira-t-il par l’épouser ? Heureusement la perspicace Elisabeth, la seconde née des Bennet, voit clair dans son jeu – ou tout du moins, le croyait-elle ! Au-delà d’une simple histoire d’amour, Jane Austen jette un regard perçant sur la condition des femmes au 19ème siècle… En effet, tout le monde ne pouvait pas se permettre d’être aussi rebelle qu’Elisabeth, l’héroïne de l’autrice. Pour les femmes, le mariage était le seul moyen de se faire une place dans la société…

« Jamais encore elle n’avait senti qu’elle aurait pu l’aimer comme en cet instant où l’aimer devenait désormais chose vaine »

L’écume des jours de Boris Vian

Deux aventures passionnelles pour le prix d’une, ça vous tente ? Alors L’écume des jours, le roman d’amour de Boris Vian, est fait pour vous ! Cependant, soyez avertis, nous ne sommes pas dans un livre de Jane Austen… L’auteur français nous dévoile une vision assez pessimiste de l’amour. Cela donnerait-il raison au célèbre proverbe qui nous dit que les histoires d’amour finissent toujours mal ? On vous laisse en décider… Mais cela n’a pas empêché cet ORNI (objet romanesque non identifié) de s’installer parmi les plus grands classiques de la littérature française.

Dans un univers comme hors du temps, marque de fabrique de Boris Vian, l’auteur nous conte les aventures de Colin, Chick, Alise et Chloé. Un univers onirique dans lequel deux belles histoires d’amour vont s’entremêler, celle de Colin et Chloé et celle de Chick et Alise. Si ces deux romances commencent sous les meilleurs auspices, les amants vont bientôt suffoquer sous le poids de la vie. Tandis que Chloé se bat contre le nénuphar qui dévore ses poumons, Chick consume toutes ses ressources pour assouvir sa passion pour Jean-Sol Partre. L’univers inventé par Boris Vian est peut-être fantasmagorique, mais la caricature de notre société n’en reste pas moins frappante… L’auteur cultive l’absurde pour mieux critiquer la religion, l’organisation du travail et la société de consommation. En bref, un livre d’amour pas tout à fait comme les autres qui fera battre vos cœurs autant qu’il fera pleurer vos yeux…

«  Je ne sais pas ce qui est beau, mais je sais ce que j’aime et je trouve ça amplement suffisant »

Anna Karénine de Léon Tolstoï

Et si on embarquait pour la Russie ? Après tout, comment parler de sentiments amoureux sans évoquer le chef-d’œuvre de Léon Tolstoï ? Impossible, n’est-il pas ? Grand classique de la littérature russe, il devrait plaire à tous ceux qui aspirent à vivre un amour interdit. Parce que soyons clairs, tout n’est que tragédie dans Anna Karénine… En bref, il se veut une peinture aussi belle que cruelle de la passion amoureuse mais aussi une critique acerbe de la condition humaine dans la Russie du 19ème siècle.

Alors qu’elle est en visite chez son frère, Stefan Oblonski, Anna Karénine, femme d’un haut fonctionnaire, fait la rencontre d’Alexeï Vronski. L’attirance est immédiate. Fulgurante. Et bientôt, alors qu’elle est déjà mère d’un petit garçon de huit ans, l’adultère éclate au grand jour. Enceinte et désavouée, elle quitte son mari pour vivre avec son amant. Mais, rejetée par l’aristocratie et forcée de vivre en marge de la société, Anna se laisse peu à peu dévorer par son désir

« Je t’aime, et t’ai toujours aimé ; quand on aime ainsi une personne, on l’aime telle qu’elle est et non telle qu’on la voudrait »

Les hauts de Hurlevent d’Emily Brontë

Eh oui nous en revenons encore à la romance anglaise mais que voulez-vous ? Le flegme britannique a un charme incomparable ! Vous êtes de grands amateurs de livres sur des amours interdits ? Alors celui-ci devrait beaucoup vous plaire… Il réunit tous les ingrédients d’une liaison impossible entre deux êtres que tout oppose. Mais comme on dit, les opposés s’attirent et Heathcliff et Catherine vont s’aimer à en faire exploser tout un équilibre familial… Mais n’est-ce pas là que réside la beauté des plus belles histoires d’amour ?

Imaginez les terres du Yorkshire battues par le vent et la pluie, vous y êtes ? Alors vous n’aurez aucun mal à vous plonger dans le tourment des passions dévastatrices des Hauts de Hurlevents. Tout commence alors que Mr Earnshaw ramène de l’un de ses voyages un enfant abandonné au nom de Heathcliff. Le début d’une belle histoire ou les prémisses d’un orage tumultueux ? Eh bien, un peu des deux. Rejeté et élevé au milieu de la haine, le petit garçon devient un homme sans scrupule qui jure de se venger. Pourtant, rien n’empêchera Catherine de tomber éperdument amoureuse de lui… Mais plus qu’une histoire d’amour ravageuse, le roman sentimental d’Emily Brontë dépeint scrupuleusement les différentes teintes de l’âme humaine.

« J’aime le sol qu’il foule, l’air qu’il respire, et tout ce qu’il touche, et tout ce qu’il dit. J’aime tous ses regards, et tous ses gestes, je l’aime entièrement et complètement »

Les liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos

Vous aimez les liaisons sulfureuses ? N’ayez pas honte, il y en a d’excellentes ! Et celle de Pierre Choderlos de Lacos est indéniablement l’une des meilleures. Classique de la littérature française, Les liaisons dangereuses aura fait rougir plus d’un lecteur. Longtemps censuré, il continue pourtant de fasciner les lecteurs d’aujourd’hui… Ce roman d’amour épistolaire devrait plaire à tous ceux qui veulent mettre un peu de sensualité dans leur lecture

Cependant, ne vous y méprenez pas, le livre de Pierre Choderlos de Laclos est loin d’être un simple roman libertin… Au contraire ! Il vous prouvera que le libertinage n’est rien face à l’amour véritable… mais encore faut-il se l’avouer ! En effet, au petit jeu du libertinage, Valmont et Mme de Merteuil se livrent une compétition amicale et peu scrupuleuse. Qu’importe les sentiments, seule la jouissance compte. Mais quand Valmont rencontre Mme de Tourvel, la vertu incarnée, l’affection s’en mêle et l’équilibre qu’il avait avec Mme de Merteuil vole en éclats. Se sortiront-ils indemnes de ce tourbillon de plaisirs ? On vous laisse le découvrir…

« On s’ennuie de tout, mon ange, c’est une loi de la nature ; ce n’est pas ma faute »

Romans d’amour et plaisirs coupables

En attendant Bojangles d’Olivier Bourdeaut

Si vous avez envie d’une belle histoire d’amour qui flirte avec les limites de la folie alors En attendant Bojangles est probablement le livre qu’il vous faut ! Un livre romantique à souhait qui ne sera pas sans vous rappeler L’écume des jours de Boris Vian par sa mélancolie, son humour, son côté lunaire et terriblement poignant. Nous voilà plongés dans le quotidien d’une famille qui valse au rythme des rires et des pleures… En bref, un roman d’amour aussi fabuleux que tragique à lire absolument !

C’est sans jamais rougir qu’ils dansent inlassablement sur Mr Bojangles de Nina Simone devant les yeux ébahis de leur petit garçon. Né de parents qui s’aiment profondément, il prend son quotidien loufoque comme une banalité. Mais à l’école, on chuchote, on se moque… Visiblement, toutes les familles ne possèdent pas un oiseau exotique que l’on tient en laisse dans la rue et tout le monde n’a pas une maman qui change de prénom tous les jours… C’est en grandissant, à travers les notes laissées par son père, que le petit garçon réalisera que leur vie était guidée par la folie. La folie pure, oui, mais aussi celle de l’amour. Et bientôt vous comprendrez que l’expression « amour fou » n’a jamais autant sonné si vraie.

« D’elle mon père disait qu’elle tutoyait les étoiles, ce qui me semblait étrange car elle vouvoyait tout le monde, y compris moi »

La chronique des Bridgerton de Julia Quinn

Vous avez adoré l’adaptation Netflix de la Chronique des Bridgerton ? Vous n’en avez pas encore assez du Duc, de sa dulcinée et de leurs batifolages ? Alors pourquoi ne pas prolonger le plaisir en lisant le roman d’amour qui a inspiré la série ? Promis, les aventures sulfureuses du Duc de Hasting et de Daphne le sont tout dans le livre que dans la série ! Lady Whistledown vous souhaite la bienvenue dans la nouvelle saison mondaine…

Daphne Bridgerton vient de faire son entrée dans le monde… Et quelle entrée ! Diamant de la saison, elle est LE cœur à prendre. Mais voilà, à Londres, les scandales se cachent partout et Daphne n’y échappera pas. Alors, tandis que le duc tente de tenir à distance toute possible histoire d’amour, elle lui propose un pacte : danser langoureusement avec elle pour réveiller l’admiration de ses autres prétendants. Cependant, ce qu’ils n’avaient pas prévu, c’est de tomber amoureux. Après tout n’est-ce pas Blaise Pascal qui disait que le cœur a ses raisons que la raison ignore ? En bref, le livre de Julia Quinn est le roman d’amour à lire absolument en 2021 !

« L’amour, c’est de trouver la personne qui comblera votre cœur et qui fera de vous un être meilleur que tout ce que vous avez rêvé d’être »

Outlander : Le chardon et le tartan de Diana Gabaldon

Portée par son adaptation Netflix, la romance imaginée par Diana Gabaldon est désormais un grand incontournable de la littérature romantique. Vous aimez les histoires d’amour charnelles ? Les baisers langoureux ? Vous avez envie de voyager au-delà des frontières et du temps ? Vous êtes passionnés par les légendes celtes ? Si, pour couronner le tout, vous n’êtes pas contre une petite leçon d’histoire écossaise alors Outlander est fait pour vous ! Roman sentimental, roman historique, livre fantastique, on ne saurait vraiment lui coller une étiquette mais une chose est sûre… Bien plus qu’une attraction physique, Jamie et Claire sont complètement dévoués l’un à l’autre. En bref, l’une des plus belles histoires d’amour de la dernière décennie !

Ancienne infirmière de guerre, Claire Randall passe une seconde lune de miel en Écosse. Portée par l’histoire des ancêtres de son mari, Frank, elle parcourt les terres des Highlanders avec beaucoup de curiosité. Mais, un jour, alors qu’elle s’en était allée cueillir des plantes médicinales, elle est appelée par le chant émis par un cercle de pierres… Et, tout à coup, l’impensable se produit ! Aspirée par la magie des menhirs, elle défie toutes les lois physiques avant d’être projetée en plein milieu du 18ème siècle. Elle se retrouve dans une Écosse en proie aux troubles, la guerre est proche… Dans cette nouvelle dimension, Claire ne pourra compter que sur elle-même. Enfin, ça, c’était jusqu’à ce qu’elle rencontre Jamie Fraser, un écossais aussi rustre que tendre, qui ne tardera pas à allumer la flamme d’un amour éternel. Ne serait-ce pas ce qu’on appelle un adultère ?

« Car là où il y a tout l’amour, il n’est plus besoin de paroles. Il est tout. Il est immortel et se suffit à lui-même »

Virgin River de Robyn Carr

Et si vous passiez le soir de la Saint-Valentin à Virgin River ? Oui, oui, encore une adaptation Netflix… Mais que voulez-vous ? Elles ont le vent en poupe et nous sommes sûrs que vous en redemandez ! Alors pourquoi ne pas prolonger le plaisir en (re)découvrant les aventures de Melinda et Jack à travers les livres à l’eau de rose qui ont inspiré la série ? Un brin dramatiques, peut-être un peu clichés, mais terriblement addictifs, les romans d’amour de Robyn Carr sont les livres parfaits à dévorer lors d’une soirée romantique.

Bienvenue à Virgin River, une petite ville pittoresque du nord de la Californie, où les habitants sont aussi charmants que chaleureux… bien qu’un peu trop envahissants parfois ! C’est là que Melinda, infirmière et sage-femme, décide de venir s’installer pour tenter de se reconstruire après un traumatisme. Entourée par une vague d’amitié et de solidarité, la jeune femme va peu à peu s’ouvrir à nouveau… Le ténébreux Jack n’y est sûrement pas pour rien. Melinda finira-t-elle par succomber à son charme ? On vous l’accorde, Robyn Carr reprend le sempiternel schéma de la jeune femme éplorée qui se reconstruit dans les bras d’un homme viril, patient, doux et compréhensif, mais… la recette fonctionne ! Après tout, n’est-ce pas précisément ce que nous cherchons dans les livres d’amour ?

« La joue plaquée contre l’écorce rugueuse, elle avait le dos qui se soulevait au rythme de ses sanglots. La profondeur de son désespoir brisait le cœur de Jack »

J’ai dû rêver trop de fort de Michel Bussi

On aurait pu vous conseiller le dernier livre de Guillaume Musso ou le dernier Marc Levy mais finalement, nous avons jeté notre dévolu sur le dernier roman, paru en format poche, de Michel Bussi. L’auteur français a piqué notre curiosité en affirmant que les plus belles histoires d’amour ne meurent jamais… Mh vraiment ? Il fallait que nous en ayons le cœur net ! En bref, un roman addictif qui mêle avec brio histoire d’amour contrarié, thriller, passion et suspens…

Roman d’amour avant d’être un roman policier, J’ai dû rêver trop fort vous embarque dans un voyage aux quatre coins du monde. Nathy, hôtesse de l’air chez Air France, concilie tant bien mal sa vie professionnelle avec sa vie de famille. Si son quotidien semble parfaitement orchestré, elle porte en elle un douloureux secret. Celui de la trahison, celui d’une rencontre amoureuse interdite remontant à plus dix ans, mais dont le souvenir continue de peser sur son cœur. Un jeu dangereux auquel Nathy avait dû mettre fin. Mais… et si le destin mettait de nouveau Ylian sur la route Nathy, que se passerait-il ?

« Chaque rayon de soleil au croisement de deux rues me donne envie de chercher un coin d’ombre pour l’aimer, chaque fontaine de pierre de l’éclabousser, chaque porte cochère de nous y cacher »

Un jour de David Nicholls

Vous êtes de grands fans du « je t’aime, moi non plus » ? Alors Un jour de David Nicholls est celui qu’il vous faut. Ce n’est peut-être pas le roman sentimental le plus récent, mais sa recette fonctionne toujours. L’histoire de cet amour contrarié joue la carte de la nostalgie et de l’émotion tout en brossant le portrait social de l’Angleterre de la fin du 20ème siècle. Emma et Dexter nient peut-être l’évidence, mais le lecteur n’est pas dupe… Ils ne sont jamais plus heureux que quand ils sont ensemble. Pourtant, chacun continuera de torturer l’autre inconsciemment pendant plus de vingt ans…

Tout commence lors de leur cérémonie de remise des diplômes de fin d’études. Dexter, un jeune homme séduisant issu d’un milieu aisé, rencontre Emma, une jeune femme pleine de convictions d’origine modeste. Leurs regards se croisent et ils décident de passer la nuit ensemble – enfin presque ! C’est le coup de foudre mais aucun des deux ne semble prêt à l’accepter. Alors, d’année en année, ils vont se perdre, se chercher, se retrouver, flirter et s’aimer pour mieux se détester… Terrifiés à l’idée d’entacher leur précieuse amitié, ils vont s’entêter à chercher le bonheur ailleurs. En bref, une belle histoire d’amour construite sur des pics d’intensités immuables jusqu’à ce fameux point de non-retour…

« Il faut que tu saches que… j’ai jamais arrêté de penser à toi. Même quand nous étions fâchés, je pensais à toi tous les jours, d’une manière ou d’une autre… »

Les BD d’amour incontournables

Malgré tout de Jordi Lafebre

Tout y est ! Un graphisme aussi doux que poétique, des couleurs rose pâle qui symbolisent autant l’amour que le temps qui passe et une histoire d’amour émouvante. Si vous l’aviez ratée, il est encore temps de vous rattraper ! Malgré tout est une bande dessinée d’amour à ne pas manquer. Et pour cause ! Comédie romantique originale – puisqu’elle commence par la fin – empreinte de tendresse et d’une infinie délicatesse, la BD de Jordi Lafebre est de celle qu’on lira avec délectation le soir de la Saint-Valentin.

Malgré tout, c’est l’histoire d’un histoire d’amour à rebours, d’une passion platonique éternelle entre deux êtres que tout oppose. Au fil des années, ils ont tissé un amour impossible indéfectible. Elle, Ana, est mariée et maman. Lui, Zeno, est un célibataire endurci, un esprit voyageur insaisissable. Aujourd’hui, tous deux sexagénaires, ils se retrouvent enfin pour réaliser que la passion qui les animait autrefois ne s’est jamais éteinte. Peut-être bien que l’amour ne meurt jamais finalement… Et si on prenait les choses à l’envers pour une fois ? Et si commençait par le happy end pour en arriver à la rencontre ? Voilà toute l’idée sur laquelle repose la BD de Jordi Lafebre…

« Tu ne dois pas avoir peur d’aimer mon garçon. Un cœur qui n’aime pas est une lumière qui ne voyage pas »

La fille dans l’écran de Lou Lubie et Manon Desveaux

La fille dans l’écran, l’histoire d’amour virtuelle imaginée par Lou Lubie et Manon Desveaux, a bouleversé le monde de la bande dessinée à sa sortie en 2019. Écrite à quatre mains, elle met en scène deux jeunes femmes séparées par un océan. Pourtant, il suffira d’un clic pour que leur vie soit chamboulée à tout jamais… En bref, une BD qui nous prouve que l’amour n’a pas de frontière.

Absolument rien ne les prédestinait à se rencontrer. Coline, 20 ans, vit recluse chez ses grands-parents dans la campagne périgourdine. Marley, 27 ans, est expatriée à Montréal depuis plusieurs années. Coline est assaillie par des angoisses incontrôlables, Marley est une bonne vivante. Mais, animées par une passion commune pour l’art, leurs mondes opposés vont virtuellement s’accorder. C’est le début d’une belle amitié virtuelle dans laquelle chacune va puiser l’énergie nécessaire pour avancer dans sa vie. Et qui sait ? Peut-être finiront-elles par traverser leurs écrans…

« C’est drôle comme on oublie de s’émerveiller... »

Une nuit à Rome de Jim

Il paraît qu’on n’oublie jamais son premier amour… Pourtant, à l’aube de ses 40 ans, Raphaël avait presque oublié Marie. Il faut dire qu’aujourd’hui, le quarantenaire a tout pour être heureux. En concubinage avec Sophia, dont il est fou amoureux, il mène une vie paisible à Paris. Mais quand il reçoit une cassette VHS vieille de 20 ans, sa vie bascule… Pourquoi ? Parce que « se souvenir, c’est s’écorcher » et Raphaël ne veut plus souffrir… ou tout du moins, il essaye de s’en convaincre.

Sur cette cassette, il découvre les traits d’une femme qu’il a aimée il y a plus de vingt ans, Marie. Une femme, née le même jour que lui, à qui il avait promis de passer leur la nuit de leurs 40 ans ensemble, à Rome. Il n’en faut pas plus pour qu’il se remémore les souvenirs d’une passion dévorante. Il voudrait se convaincre que tout ça n’est que du passé, mais cette femme, il l’a aimée d’un amour violent et sincère. Un amour indélébile resté gravé sous sa peau. Est-il prêt à jouer un remake des amants maudits pour aller la retrouver ?

« Mais qui peut vraiment savoir la trace qu’on laisse dans la vie des autres ? »

In waves d’Al Dungo

Comme une envie de lire une histoire d’amour tragique ? Alors nous avons trouvé celle qu’il vous faut ! Prix BD Fnac France Inter 2020, In waves mêle la grande histoire du surf à la petite histoire poignante de Kristen, l’amour de jeunesse d’Al Dungo. En bref, un roman graphique biographique bouleversant qui révèle une maîtrise parfaite du dialogue entre textes et images. Un dialogue romantique qui se rencontre de manière aussi délicate que violente au sommet de la vague…

In waves, c’est l’histoire d’amour entre Kristen et Al Dungo mais aussi entre Kristen et le surf. Peu de temps après sa rencontre avec Al, Kristen apprend qu’elle est atteinte d’un cancer des os. Pour éviter que les cellules cancéreuses ne se propagent, les médecins lui amputent une jambe la forçant à renoncer à sa passion pour la planche et les vagues… Un homme. Une femme. Une passion pour le surf. Un grand amour. Voilà tout ce dont vous avez besoin de savoir avant de vous plonger dans cette belle histoire d’amour qui ne manque ni de souffle ni d’âme. Les histoires vraies sont souvent les plus déchirantes et Al Dungo nous le prouve avec une intensité dévastatrice.

« Lorsque je ne serai plus là, je veux continuer à exister par ton dessin. C’est tout ce que je veux. Promets-moi de raconter notre histoire »

L’obsolescence programmé de nos sentiments de Zidrou et Jongh Aimée

On dit souvent que l’amour n’a pas d’âge et la bande dessinée de Zidrou et Jongh Aimée nous le montre de la plus délicate des manières. Une BD d’amour qui détonne dans le paysage littéraire puisque nous sommes face à un couple dans la fleur de l’âge. Lui, a 59 ans, elle, 62. Pourtant, l’amour qui va les lier va s’avérer porteur d’un avenir meilleur… En bref, un cri du cœur poussé avec beaucoup de poésie !

Arrivés à un âge où la vie ne leur réserve plus aucune surprise, Ulysse et Méditerranée vont associer leur solitude pour s’élancer, avec beaucoup de mélancolie, sur la dernière ligne droite… Autrefois modèle, Méditerranée, célibataire sans enfant, est désormais la doyenne de sa famille. Quant à Ulysse, il vit en marge de la société depuis la mort de sa femme et sa fille. À l’âge où la société ne leur chantait plus que des paroles d’adieu, la magie de l’amour va leur donner une dernière chance de vivre une histoire romantique…

« Des histoires qui vous font croire que, toujours, il y aura un homme – charmant comme il se doit ! – pour venir baiser vos lèvres glacées et vous ramener à la vie »

One Response

  1. Sarah Papin février 9, 2021

Laisser un commentaire