The promised Neverland : un manga à découvrir absolument

Avez-vous déjà eu un coup de cœur pour un livre ? Vous savez, ceux qui nous marquent grâce à leur histoire, leurs personnages, leur sens moral et leur finalité. The promised neverland fait partie de ceux-là : une aventure inoubliable…

The promised neverland, c’est une aventure extraordinaire qui a su me toucher, me rendre aussi heureuse que triste. Une série de mangas qu’il est impossible d’oublier. Composé de 20 tomes écrits par Kaiu Shirai et illustrés par Posuka Demizu, The promised Neverland est une série qui a beaucoup fait parler d’elle avant de devenir un incontournable dans le monde du manga 

the promised neverland manga

Il faut dire que, dès le début, c’est un manga qui a su se démarquer par son originalité. Bien plus qu’un simple shonen, The promised neverland aborde, avec beaucoup de finesse, des sujets brûlants sur fond de « dark fantasy ». Le lecteur est plongé dans un univers hors du commun où chaque tome est rythmé par un enchaînement de situations dramatiques ponctuées par beaucoup d’aventures. En bref, des péripéties qui ne vous laisseront pas de marbre.  

À travers cette série nous allons suivre les aventures d’Emma, Ray et Norman, trois enfants qui vivent avec leurs « petits frères et sœurs » à Grace Field : un orphelinat où semblent régner bonheur et bienveillance. Encadrés et chéris par leur « Maman », les enfants vivent une vie parfaite en attendant d’être confiés à une nouvelle famille. Mais vous vous en doutez, cette quiétude ne pouvait pas durer éternellement et, bientôt, tout bascule. Alors que l’une des petites sœurs s’apprête à quitter l’orphelinat, Norman et Emma vont découvrir, avec effroi, la vérité sur Grace Field… Et si l’orphelinat n’était pas aussi sûr qu’il n’y paraît ?  

Dès le premier tome, le récit nous embarque totalement. En effet, tout est mis en place rapidement et l’attention du lecteur est très vite captée par cette ambiance qui change du tout au tout en l’espace de quelques pages. Une ambiance mystérieuse qui fait naître des milliers de questions et un sentiment d’insécurité par rapport à ce que vivent les enfantsLorsque l’on termine le premier tome, il est difficile de ne pas avoir envie d’en savoir plus, et c’est le pouvoir de cette série qui nous rend totalement accros !