🌈 Les livres LBGT qui célèbrent le mois des Fiertés 🌈

Au mois de juin de chaque année, la marche des Fiertés met en avant la liberté et l’égalité des orientations sexuelles et des identités de genre. Afin de mieux comprendre toutes les actions menées par la communauté LGBTQIA+, nous vous proposons de découvrir des livres qui représentent la diversité sous toutes ses formes.

Cultes ou discrets, ils ont un point commun : représenter la communauté LGBTQIA+ de manière réaliste. En abordant les différentes sexualités, le rapport au genre et l’évolution des droits au fil des années, ils nous permettent de mieux cerner les enjeux qui se cachent derrière le mois des Fiertés

Romans LGBT, autobiographies, livres pour ados, BD et mangas, témoignages… aujourd’hui, nous vous proposons d’ajouter quelques-uns des meilleurs livres LGBT à votre rainbowthèque !

La fille dans l’écran de Lou Lubie et Manon Desveaux

Avec La fille dans l’écran, Lou Lubie et Manon Desveaux proposent un regard croisé, au sens propre comme au sens figuré, sur le bonheur, les relations familiales et l’amour. Au départ, c’est l’histoire de deux mondes qui se frottent sans jamais se toucher jusqu’à ce qu’un dialogue se noue entre nos deux personnages. Et soudain, tout devient doux, léger et subtil… À peine effleurée, la question du coming-out nous apparaît comme évidente. Parce qu’avant d’être une histoire d’amour homosexuelle, cette BD c’est le récit d’un amour pur et sincère.

Elles, c’est Coline et Marley. La première vit en France et rêve de devenir illustratrice. La seconde vit au Canada et a abandonné sa passion pour la photo pour mieux se laisser porter par une vie sociale trépidante… ou pas. Entre un job alimentaire et un amoureux québécois envahissant, elle ne trouve plus sa place. Alors, quand Coline lui envoie un mail pour lui dire qu’elle est intéressée par son travail, elle se questionne. Peu à peu, un lien virtuel troublant, mais fort, se tisse entre les deux jeunes femmes… jusqu’à cette intense rencontre dans la vraie vie…

De sel et de fumée d’Agathe Saint-Maur

Avec De sel et de fumée, Agathe Saint-Maur nous raconte une histoire d’amour avortée par la haine et la violence. À travers les souvenirs de Samuel, nous remontons le fil d’une romance marquée par le sceau du sang, de l’absence, du vide et de la mort. Tandis que les rêves se confondent à la réalité, Samuel tente de ressusciter Lucas à travers les abysses de leurs subconscients. Pourtant, au départ, ils n’avaient rien pour s’entendre… mais tout pour se plaire. Ils se sont aimés à la barbe de tous jusqu’à ce que La Manif pour Tous vienne tout faire voler en éclats.

Samuel et Lucas se rencontrent à Sciences Po, l’un vient d’un milieu populaire, l’autre de la petite bourgeoisie gauchiste. Contre toute attente, ils tombent amoureux… Même si Samuel n’a pas vraiment coupé les ponts avec Victoire et que Lucas se laisse attendrir par Mélanie. Alors que les manifestations contre le mariage pour tous se multiplient, Lucas descend dans la rue. Il n’en reviendra jamais… Pour tenter de se relever, Samuel se souvient de leur amour, leurs hésitations, ce désir fou sur lequel ils n’arrivaient pas à mettre de mots… En bref, un livre LGBT à en faire pâlir tous les préjugés.

Heartstopper d’Alice Oseman

Vous avez sûrement entendu parler de la nouvelle série Netflix éponyme ? Alors vous ne pouvez pas manquer le manga qui l’a inspirée. Romance gay, légèrement fleur bleue – on ne va pas vous mentir, Hertstopper se lit à la manière d’un roman graphique. Si le trait de crayon adoucit le propos, Alice Oseman n’hésite pas à illustrer la discrimination et le harcèlement moral avec une force toute particulière. En bref, ce livre LGBT se veut une sorte de réflexion philosophique sur l’amour qui fait passer un message fort : l’important n’est pas ce savoir de qui on tombe amoureux, mais de se rappeler qu’on doit demeurer livre d’être soi-même.

Heartstopper, c’est l’histoire de deux lycéens : Nick, le rugbyman au sourire enjôleur et Charlie, le musicien solitaire. Si tout les oppose, une étincelle les attire inexorablement l’un vers l’autre. Ils évoluent dans des cercles différents, ont un caractère diamétralement opposé, bref, leur amitié ne coulait pas de source. Et pourtant… Petit à petit, de façon irrésistible, Charlie tombe amoureux de Nick alors qu’il sait qu’il n’a aucune chance. Nick aime les filles… Alors pour ne pas éteindre la flamme qui s’est allumée entre eux, il va garder le silence…

Le génie lesbien d’Alice Coffin

Pour continuer notre tour des meilleurs livres LGBT, nous ne pouvons vous conseiller l’essai très personnel d’Alice Coffin qui s’est, peu à peu, imposé comme le livre de référence d’une nouvelle génération de féministes. Pourquoi ? Eh bien tout simplement parce qu’elle tente de comprendre pourquoi malgré toutes les révolutions qui ont suivi la publication du Deuxième sexe de Simone de Beauvoir, son constat « le neutre, c’est l’homme » demeure toujours d’actualité.

Se plonger dans Le génie lesbien, c’est comprendre les enjeux de la révolution #metoo, mais c’est aussi comprendre vraiment ce que veut dire être lesbienne, aujourd’hui, en France et dans le monde. À travers son parcours familial, amoureux, professionnel et militant, l’autrice nous livre une réflexion passionnante sur la manière dont les hommes blancs monopolisent – encore et toujours – le pouvoir sur la PMA, les tabous et l’homosexualité…

Voleuse de Lucie Bryon

Voici une nouveauté BD 2022 pas tout à fait comme les autres. Une bande dessinée qui met en avant une romance homosexuelle sans pour autant en faire le propos principal de son intrigue. En bref, un livre LGBT sans y paraître. L’accent est plutôt mis sur la façon dont interagissent les deux héroïnes qui apprennent à s’apprivoiser et à faire des compromis pour que leur relation fonctionne. Une romance adolescente qui aborde la cleptomanie (cela ne sera pas sans vous rappeler Trinkets), le mal-être adolescent, le regard des autres, la naissance des premiers amours et l’homosexualité dans un nuage de douceur et de bienveillance.

Que s’est-il passé hier soir ? Ella, lycéenne rebelle et pétillante, a beau remuer ses méninges imbibées d’alcool, c’est le blackout total ! Impossible de se souvenir de cette fête dans l’énorme villa d’un mystérieux inconnu. Pire encore ! Elle n’a vraiment aucune explication du pourquoi du comment elle s’est réveillée dans son lit entourée d’objets visiblement coûteux qui ne lui appartiennent pas. Mais pas le temps de s’appesantir sur ses souvenirs embués d’alcool, la douce et énigmatique Madeleine vient de frapper à sa porte pour lui déclarer sa flamme ! Ella est aux anges, mais elle va vite déchanter quand Madeleine lui raconte s’être fait cambrioler pendant la fête qu’elle avait organisée chez ses parents…

Maurice d’Edward Morgan Forster

Roman LGBT autobiographique, intimiste et initiatique, Maurice aborde l’homosexualité masculine dans l’Angleterre du début du 20ème siècle. C’est probablement pourquoi son auteur refusa catégoriquement que son livre fût publié à l’époque… Et pour cause ! En ces temps-ci, l’homosexualité était considérée comme un crime passible de prison et tout le livre porte sur les amours contrariés d’un jeune homme en quête de réponses sur son identité… Pourtant, c’est au travers de la transgression physique et sensuelle que Maurice se libérera enfin de ses angoisses existentielles.

Sur les bancs de Cambridge, au début du 20ème siècle, Maurice Hall rencontre l’élégant et intellectuel Clive Durham. Une rencontre qui se transformera en amitié sincère, puis en amour platonique qui durera plusieurs années. Mais, lorsque Clive décide de se marier avec une jeune femme de la bonne société, Maurice, dévasté, tente de combler le vide amoureux en cherchant à « guérir » de son homosexualité. Mais il faudra attendre la rencontre avec Alex, un garde-chasse, pour qu’il reprenne vie à nouveau…

Appelez-moi Nathan de Catherine Castro et Quention Zuttion

Dans ce roman graphique, Catherine Castro et Quentin Zuttion abordent la question de l’identité et du genre durant l’adolescence avec tact et sensibilité. Au moment où les corps changent et s’expriment pleinement, Lila ne se reconnaît plus et va tout faire pour devenir elle-même. Vous l’aurez compris, c’est avec une retenue particulièrement touchante qu’Appelez-moi Nathan laisse transparaître la thématique transgenre. Bien plus qu’un phénomène de mode, cette BD exprime la difficulté du parcours et le courage dont il faut se munir pour oser aller au bout de soi

Lila est une jeune fille comme toutes les autres… ou presque. Alors qu’elle coulait une enfance heureuse, son corps a commencé de faire des siennes pour mieux crier à la face du monde qu’elle était une fille. Mais petit hic ! Lila ne s’est jamais sentie comme une fille. Lila est un garçon qui se sent prisonnier de cette identité féminine qui ne lui correspond pas… Mais devenir « il » aux yeux de tous va se révéler un combat de chaque instant. En effet, personne ne peut imaginer ce qu’une telle décision représente…

Felix ever after de Kacen Callender

Avec Felix ever after, vous voilà confrontés à un autre héros transgenre. Grandement inspiré du parcours de son auteur, ce roman LGBT met en scène un jeune homme qui continue de questionner son identité de genre à travers le filtre du reflet que lui en donne la société. Le roman met au centre la question de la transition sociale avec tout ce qui s’en suit : les menaces, la discrimination, les réactions de l’entourage et la transphobie. En bref, un livre pour ados nécessaire qui met des mots sur les tumultes d’une adolescence vertigineuse.

Félix cumule les étiquettes : noir, queer, trans… Pourtant, son identité reste trouble. Comment avancer dans la vie quand on n’arrive même pas à savoir qui l’on est ? Alors qu’il est en lutte permanente pour tenter de s’affirmer, le jeune homme affronte les épreuves une à une… sans jamais s’apercevoir que son meilleur ami est tombé de lui. Mais ne dit-on pas que ce sont au milieu des grands tourments que naissent les plus grandes amitiés ? Et pourquoi pas une belle histoire d’amour…

Genre Queer de Maia Kobabe

Dans cette bande dessinée autobiographique, l’auteur raconte son parcours pour s’affirmer en tant que personne non-binaire, mais aussi son rapport compliqué à la sexualité. Oscillant sans cesse entre le livre documentaire et le témoignage, Genre Queer est un livre qui permet aux lecteurs de comprendre ce qu’on peut vivre quand on réalise qu’il est impossible de s’inscrire dans aucune norme de genre.

À travers son cheminement, ses doutes et ses peurs, Maie Kobabe raconte l’histoire d’une personne qui ne sent pas à sa place dans son corps de fille sans pour autant se sentir garçon… et c’est tout simplement poignant. Récit intense et cathartique du chemin vers l’identification en tant que personne non binaire et asexuelle, Maia Kobabe illustre son coming-out auprès de sa famille et de la société avec une sensibilité qui lui est propre.

Will & Will de David Levithan et John Green

Roman initiatique à deux voix sur l’amour adolescent, l’amitié, l’homosexualité, la colère et la souffrance, Will & Will prône l’acceptation au sens large du terme. En effet, bien plus qu’un livre LGBT, ce roman adolescent nous rappelle que l’homosexualité n’est pas un choix tout comme la dépression ne signifie pas seulement se sentir déprimé. Un énième roman sur le mal-être adolescent, oui, mais pas seulement… Will & Will, c’est aussi une autre définition de l’amour… une définition au sens large.

Pour Will Grayson, les histoires de cœur portent la poisse alors autant se faire discret sur la scène sentimentale. Mais ce n’est pas toujours facile de s’effacer quand son meilleur ami, corpulent, affirme ouvertement son homosexualité. À l’autre bout de Chicago, un adolescent en pleine déprime n’arrive pas à assumer sa différence… et le hasard veut que, lui aussi, se nomme Will Grayson…

One Response

  1. Lysiane août 3, 2022

Laisser un commentaire