Les livres sur la famille qui explorent les relations intrafamiliales

Fusionnelles, malheureuses, intimes, heureuses ou douloureuses, les relations familiales ne sont pas toujours faciles à appréhender. Elles sont si complexes qu’elles ont d’ailleurs inspiré de nombreux livres, des livres sur la famille aussi révélateurs que touchants.

La famille compose une grande partie de notre vie. Elles sont d’ailleurs capitales dans le développement de chacun. On dit généralement qu’une famille harmonieuse est synonyme d’une vie équilibrée. Mais cela veut-il nécessairement dire qu’une famille dysfonctionnelle nous condamne à une vie compliquée ? Certainement pas !

Et nombreux sont les auteurs qui vous pourront le prouver à travers quelques livres sur la famille qui portent des voix poignantes, parfois novatrices, mais toutes terriblement touchantes. À lire sans modération !

Des âmes consolées de Mary Lawson

Trois personnages en quête de rédemption et d’amour unissent leurs voix dans un livre sur la famille poignant. Chaque jour, postée à la fenêtre, Clara, sept ans, guette le retour de sa sœur tandis qu’elle observe l’inconnu qui vient d’emménager dans la maison voisine. Liam Kane, fraîchement divorcé et soupçonné d’un crime, vient d’investir la maison de Madame Orchard. Cette dernière, en fin de vie, est hantée par une faute commise il y a plus de trente ans. Trois âmes mélancoliques qui vont s’offrir leurs souvenirs, leurs regrets et leurs espoirs pour s’apaiser mutuellement. Une œuvre qui approfondit la psychologie des personnages et qui explore les liens familiaux, avec sensibilité, au sens large du terme.

Valentine ou la belle saison d’Anne-Laure Bondoux

A 48 ans et quelques, divorcée et sans autre travail que l’écriture d’un manuel sur la sexualité des ados, Valentine de décide quitter Paris pour passer quelque temps dans la vieille demeure familiale de sa mère, Monette. Épaulée par cette dernière et son chat, Léon, elle espère pouvoir faire le point sur sa vie. Mais voilà qu’en plein ménage, elle tombe sur une série de photos de classe barbouillées et sa vie bascule à nouveau. Surtout que Fred, son frère, débarque à son tour pour déverser sur elles ses milliers d’états d’âme… Une chose est sûre cependant ! Arrivée à la fin du premier cycle de sa vie, Valentine se sent prête à écrire un nouveau chapitre. Un roman familial qui aborde des sujets sensibles de manière humoristique.

La commode aux tiroirs de couleurs d’Olivia Ruiz

À la mort de sa grand-mère, une jeune femme hérite d’une fascinante commode aux tiroirs de couleurs qui a nourri son imagination versatile quand elle était encore une petite fille. Le temps d’une nuit, elle va alors ouvrir les dix tiroirs, des tiroirs qui renferment toute une vie. Le temps de quelques heures, la narratrice va découvrir les secrets qui ont scellé le destin de quatre femmes indomptables de l’Espagne franquiste à la France d’aujourd’hui. Entre tragédies familiales et livre historique, La commode aux tiroirs de couleurs nous offre une fresque romanesque sensible sur l’exil. En bref, un hommage émouvant aux figures féminines fortes du passé d’Olivia Ruiz.

La famille Martin de David Foenkinos

Un écrivain en panne d’inspiration (David Foenkinos lui-même ?) se met en tête d’accoster la première personne qu’il croise dans la rue et d’en faire le personnage principal de son prochain roman. Le nom de cette personne ? Madeleine, 90 ans. Il fera, ensuite, la connaissance de sa fille, Valérie, et de son mari Patrick, ainsi que leurs deux enfants : Jérémie et Lola. Voilà la famille Martin au complet. Une famille banale, bien que bancale, qui fera écho chez chaque lecteur. Un roman simple, certes, mais qui déborde d’humour et de tendresse. Un petit livre sur la famille de rien du tout qui en dit beaucoup sur la famille de tout un chacun.

Famille parfaite de Lisa Gardner

Vous êtes friands de thrillers ? Ça tombe bien ! Eux aussi s’amusent à explorer les liens familiaux… de manière très noire. Les Denbe, une famille entière vient de disparaître mystérieusement. Sur le papier, ils remplissaient toutes les cases de la famille parfaite : un mariage modèle, une belle situation, une adolescente ravissante, une demeure somptueuse dans une banlieue chic de Boston… Une vie de rêve. Et un jour… pouf ! Pas d’effraction, pas de témoin, pas de motifs évidents, aucune rançon demandée. Pour la détective privée Tessa Leoni, aucun doute, ils ont été kidnappés. Mais par qui ? Ponctué par de nombreux rebondissements, ce roman policier explore la noirceur sous le bel écrin des apparences et fait voler en éclats l’image de la famille parfaite.

Toutes les familles heureuses de Hervé Le Tellier

Livre sur la famille autobiographique, Hervé Le Tellier raconte sa famille au péril de ses émotions. Dans le portrait que nous brosse l’auteur de sa famille, la méchanceté se cache partout. Pourtant, nous sommes loin d’un récit qui regorge de pathétique. Non, c’est sur un ton tragi-comique qu’il nous décrit sa famille chaotique. Mais puisque son père et son beau-père sont morts et que sa mère est folle, ils ne liront pas ce livre et il se sent désormais autorisé à se libérer de ce poids familial. Mais loin de s’apitoyer sur son sort, il rappelle à ses lecteurs que ceux qui ont dû fuir leur famille ont appris à aimer la vie encore plus fort. En bref, un récit familial intime sensible, humoristique et qui ne manque pas de stimuler notre imagination.

Betty de Tiffany McDaniel

La Betty de Tiffany McDaniel, c’est elle, la petite Indienne. Une petite fille pleine d’émotions et de tourments qui nous entraîne au cœur du quotidien de sa famille qui oscille entre l’extraordinaire et l’horreur. Sixième d’une famille de huit enfants, elle vit en marge de la société… Si sa mère est blanche, son père est cherokee. Alors, lorsqu’ils s’installent dans la petite ville de Breathed, les habitants commencent de parler. Ballotée entre les histoires immémoriales de son père et la réalité tranchante qui se trouve sur le porche de sa maison, Betty puise son courage dans l’écriture en espérant, un jour, révéler sa vérité. Entre les mystères de l’innocence enfantine et la cruauté du monde des adultes, Tiffany McDaniel chante le pouvoir des mots en donnant naissance à une héroïne inoubliable. Un livre coup de cœur, un livre coup de poing dont vous ne vous déferez pas facilement.

Frangines d’Adèle Bréau

C’est un fait, les liens fraternels sont aussi magiques que puissants. Et ce n’est certainement pas le livre d’Adèle Bréau qui nous convaincra du contraire. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette histoire pourrait être la vôtre. Mathilde, Violette et Louise sont sœurs. Depuis leur tendre enfance, elles vivent les plus belles heures de leur histoire à la Garrigue, une maison de famille nichée au cœur de Saint-Rémy-de-Provence. Comme toutes les fratries, tout les oppose, mais rien ne peut les séparer. Mais cet été, la mélodie sonne dissonante. C’est la première fois que les trois sœurs se réunissent depuis le drame de l’année précédente… Au milieu de quelques révélations inattendues, ces retrouvailles vont bouleverser leur vie à tout jamais. Un roman familial aussi sensible que nostalgique dont vous refermerez la dernière page avec une pointe de regret.

L’autre moitié de soi de Brit Bennett

Entre filiation et rêve de devenir quelqu’un d’autre, ce roman sur l’identité nous interroge sur le besoin irrépressible de devenir une autre personne. Quatorze ans après la disparition des jumelles Vignes, l’une d’elle réapparaît en plein cœur de leur ville natale, dans le sud d’une Amérique qui peine encore à sortir de la ségrégation raciale. Adolescentes, elles avaient fugué, main dans la main, déterminées à affronter le monde. Pourtant quand Desiree refait surface, elle ne sait pas où se trouve sa sœur dont elle a perdu la trace depuis très longtemps déjà. Stella, plus que jamais décidée à vivre comme une femme blanche, a disparu dans les environs de Boston des années auparavant. Entre passé et présent, en filigrane de ce récit qui imbrique plusieurs générations, Brit Bennett tente de nous libérer des stéréotypes pour nous amener à nous poser une seule et unique question : jusqu’où peut-on renoncer à une partie de soi-même ?

Une bĂŞte au paradis de CĂ©cile Coulon

Au Paradis, une petite ferme du bout du monde, isolée au bout d’un chemin de terre, Émilienne élève seule ses deux petits-enfants, Blanche et Gabriel. Devenue adolescente, Blanche rencontre Alexandre, son premier amour. De celui qu’on croit qui durera toute la vie, mais arrivé à l’âge adulte, le couple se déchire lorsqu’Alexandre, dévoré par l’ambition, exprime son désir de rejoindre la ville tandis que Blanche reste profondément attachée à ce petit coin de terre qui la vue grandir… La bête, c’est elle, dévastée par le chagrin. Son Paradis devient son tombeau, celui où les fantômes côtoient les vivants dans un silence assourdissant. Un livre sur la famille, un roman sur les terres agricoles, un ouvrage qui nous rappelle que l’amour peut mener à la folie…

2 Comments

  1. Heesch Brigitte (77) avril 28, 2022
  2. Manon De Miranda avril 28, 2022

Laisser un commentaire