Mon amour d’Astrid Desbordes : une ode à l’amour maternel

Face aux questions désarmantes de nos enfants, il n’est pas toujours facile de trouver les bonnes réponses… Heureusement, les albums jeunesse ont toujours une solution ! Avec le livre pour enfants Mon amour d’Astrid Desbordes et Pauline Martin, apprenez à lui dire je t’aime autrement.

S’il est difficile de définir pourquoi et comment un album jeunesse réussit à parler d’amour sans tomber dans le cliché, le moins que l’on puisse dire c’est que Mon amour s’en sort haut la main ! En effet, dans la même lignée que Je t’aimerai toujours quoi qu’il arrive de Debi Gliori, le livre Mon amour d’Astrid Desbordes et Pauline Martin vise à rassurer les enfants sur leurs questionnements qui sont, souvent, source de peurs enfantines.

Publié pour la première fois aux éditions Albin Michel en 2015, Mon amour s’est rapidement imposé comme un classique de la littérature jeunesse. Il faut dire que ce livre pour enfants possède tous les ingrédients pour séduire les petits comme les plus grands ! Avec son propos simple, mais fort en symboliques, le livre Mon amour donnera toutes les armes à vos enfants pour traverser l’existence en toute sécurité. Encore mieux ! Il vous donnera les bons mots pour exprimer votre bienveillance sans fin à vos bouts de chou.

On le sait, décrire tout l’amour que l’on porte à son enfant n’est pas toujours chose facile « Dis, maman, est-ce que tu m’aimeras toute la vie ? ». Mais rassurez-vous ! Vous serez bientôt capable de lui dire je t’aime autrement. Parce bien plus qu’un simple album jeunesse, Mon amour se veut la déclaration d’une mère à son fils… Un livre pour enfants à lire dès 3 ans !

Mon amour d’Astrid Desbordes ou comment lui dire je t’aime autrement

Archibald en a bien de la chance ! Sa maman va lui confier un grand secret « je t’aime depuis que je te connais, et même avant ». En effet, puisque rien n’est plus précieux pour avancer dans la vie que d’avoir l’assurance d’être aimé quoi qu’il arrive, la maman du petit garçon va devoir se montrer ingénieuse pour prouver l’étendue de son amour à son fils. Pourtant, à chaque nouvelle bêtise, Archibald pourrait croire que cet amour s’effrite, mais il n’en rien « je t’aime quand tu es comme il faut, et que ça ne dure pas ». L’amour maternel est immuable, acquis, presque évident. Mais alors… pourquoi est-il si difficile de l’exprimer ?

livre mon amour

Peu importe l’âge que l’on a, les émotions sont toujours difficiles à quantifier. Alors imaginez ce que ce doit être pour nos enfants ! C’est pourquoi Astrid Desbordes et Pauline ont eu l’idée ingénieuse de l’exprimer à travers des moments de vie. Eh oui ! Même au sein du plus banal des quotidiens, il est possible de lui dire je t’aime autrement. Mon amour se veut avant tout un tendre inventaire de moments de vie entre une mère et son fils. Chaque instant partagé devient alors un nouveau prétexte pour s’aimer encore plus fort.

C’est ainsi que, sur chaque double page, Astrid Desbordes oppose en vis-à-vis deux situations contraires qui jouent de manière déconcertante avec le quotidien et l’imaginaire enfantin. À travers ces situations de la vie de tous les jours, donc concrètes parce que les enfants les ont déjà vécues, il sera plus facile pour eux d’appréhender la notion d’amour inconditionnel. Et hop ! C’est avec une douce subtilité que Mon amour nous rappelle que les échecs font partie intégrante de la vie et que nous avons tous droit à l’erreur. Plus important encore, l’album jeunesse nous invite à déculpabiliser… jamais nos fautes nous condamneront au désamour. L’enfant est accepté dans son intégralité, avec ses qualités comme avec ses défauts « je t’aime quand c’est bien toi, et quand je ne te reconnais pas ». Et c’est tout simplement bouleversant.

livre enfant mon amour

Ajoutez à tout cela, une once d’humour et un brin de poésie, et vous obtiendrez l’un des meilleurs livres pour enfants de ces dernières années ! En plus d’ouvrir un dialogue bienveillant avec les enfants, les illustrations aussi douces qu’évocatrices de l’album portent un message d’amour universel « je t’aime quand tu le vois, et quand tu ne le vois pas ».

Et finalement, c’est là que se cache le secret de la maman d’Archibald… Nous sommes tous des enfants de l’amour « je t’aime parce que tu es mon enfant, mais que tu ne seras jamais à moi ». Une dernière phrase qui sonne comme un ultime écho à tout le livre pour mieux nous rappeler que peu importe qui l’on devient, papa et maman nous aimeront pour toute la vie. En bref, Mon amour d’Astrid Desbordes est un album jeunesse que nous ne pouvons que vous conseiller de mettre entre toutes les petites mains. Au-delà du splendide inhérent au message, il rassure et fortifie les relations parents-enfants.

À lire aussi : Ce que Papa m’a dit d’Astrid Desbordes et Pauline Martin

Pour ne faire aucun jaloux entre maman et papa, Astrid Desbordes a décidé de donner une suite à son livre Mon amour… mais cette fois-ci, il n’est plus question d’amour maternel, mais de la relation père-fils. En reprenant son personnage malicieux d’Archibald, l’autrice poursuit son exploration des grandes questions enfantines. Dans Ce que Papa m’a dit, le petit garçon voudrait bien savoir ce qu’il se cache au-delà de l’horizon alors qu’il regarde les hirondelles s’envoler pour leur grand voyage annuel « Moi aussi je pourrai aller aussi loin, quand je serai grand ? ».

Tout comme Mon amour, le livre Ce que Papa m’a dit d’Astrid Desbordes retranscrit une histoire simple, mais si riche en symboles, qu’elle établit un cheminement constructif dans l’esprit des plus petits. Le papa répond aux interrogations de son fils, le guide et le rassure. Parce que, et vous l’aurez sûrement compris, bien plus que la destination du vol des hirondelles, c’est l’idée du voyage de la vie « Et si je me perds ? » qui terrifie le petit garçon « Si tu te perds, ce n’est qu’un autre chemin ». Au-delà de ses questionnements, on notera la beauté de la relation père-fils sublimée par des illustrations simples, mais terriblement touchantes.

Laisser un commentaire