fbpx

Le blog pour les lecteurs du monde entier

Voyages

Voyages autour des lieux littéraires de Sarah Baxter : et si on s’essayait au tourisme littéraire ?

En vogue depuis quelques années, le tourisme littéraire séduit de plus en plus de lecteurs avertis. Petit hic cependant, impossible de trouver un guide de voyage adéquat… Pas de panique, on a trouvé celui qu’il vous faut ! En effet, Sarah Baxter a réuni 25 lieux de légendes dans son livre, Voyages autour des lieux littéraires. Alors ? Voyager par les mots, ça vous dit ?

Surfer sur les mots. Littéralement. Voilà ce que nous vous proposons aujourd’hui… Avouez que vous ne vous y attendiez pas ! On sait bien ce que vous êtes en train de vous dire… Un livre de voyage alors qu’on ne peut même pas voyager, où est l’intérêt ? Ne soyez pas si catégoriques, voyons ! Qui a dit qu’on ne pouvait pas s’évader par les mots sans même bouger de son canapé ? « Seule la lecture des chefs d’œuvre permet à tout un chacun, d’où qu’il soit, de se transporter en des temps et des lieux inaccessibles ». La littérature n’est-elle pas merveilleuse ?

Après tout, Voyages autour des lieux littéraires est tout sauf un livre de voyage ordinaire… Un récit de voyage peut-être alors ? Perdu ! Sarah Baxter vous propose une envolée lyrique et touristique au sein des plus beaux paysages du monde dans un livre qui pourrait s’apparenter à un guide de tourisme littéraire. Mais de quoi sommes-nous en train de vous parler… Pas de panique, on vous explique !

Sarah Baxter vous propose de vous initier au tourisme littéraire

Bon alors… Qu’est-ce que c’est que le tourisme littéraire ? C’est, tout simplement, une alternative aux circuits culturels habituels qui vous entraîne sur les traces de vos héros de papier préférés. Ainsi, au lieu de visiter des lieux historiques, ce tourisme particulier vous emmène sur des lieux empreints de la magie des mots. Plutôt logique finalement, non ?

Mais loin de se concentrer uniquement sur les villes où vos héros romanesques ont jadis évolué, le tourisme littéraire peut également se référer aux lieux de vie ou de villégiature de vos auteurs préférés. Vous saisissez mieux l’idée maintenant ? Alors ? Prêts à « voyager à travers l’espace et le temps » à la poursuite « de mondes nés de l’écriture » en compagnie de Sarah Baxter ?

Tourisme littéraire avec le livre de voyage de Sarah Baxter

« Palais de mots, paysages de lettres, cités de phrases », les lieux littéraires sont empreints d’une certaine magie. Et c’est précisément cette essence indescriptible que vous propose de capter Voyages autour des lieux littéraires ! Du Paris de Victor Hugo dans Les Misérables au New York de Salinger dans L’Attrape-cœurs, Sarah Baxter vous invite à visiter 25 endroits du monde à travers des romans incontournables de notre belle littérature. « Qui sait ? Peut-être même serez-vous tenté de partir en voyage pour de bon et de fixer par vous-même, sur la page blanche, l’âme d’un de ces lieux… ».

Agrémenté d’illustrations aussi saisissantes qu’oniriques, le livre de Sarah Baxter vous projette, d’un coup d’œil et d’un seul, dans l’univers légendaire des plus grandes œuvres de la littérature. Le petit plus de ce guide de tourisme littéraire ? Une qualité d’écriture remarquable ! En effet, loin de simplement se contenter de nous dire quelle ville a inspiré tel écrivain, Baxter se laisse emporter par le lyrisme insufflé par les mots qui sont nés au cœur de ces lieux désormais littérairement mythiques. Et ainsi les lieux se transforment en personnages à part entière… Croyez-nous, c’est un voyage que vous ne regretterez pas une seule seconde !

Voyages autour des lieux littéraires - Livre voyage

Afin de vous mettre l’eau à la bouche, nous vous proposons de commencer cette fresque littéraire en notre compagnie, mais pour le reste, nous vous laissons le soin de découvrir par vous-mêmes, Voyages autour des lieux littéraires. Voyager sans bouger de son canapé n’aura jamais été aussi simple…

Voyage littéraire dans le Bath de Jane Austen

Vous avez toujours rêvé de faire une incartade dans le 19ème siècle romantique de Jane Austen ? Eh bien, sachez que c’est tout à fait possible ! En effet, Bath est LA ville que vous devez absolument visiter. « Oh ! Qui pourrait jamais se lasser de Bath ? » s’exclame Catherine Morland dans Northanger Abbey, « Oui, qui donc ? » rétorque Sarah Baxter dans son petit guide sur le tourisme littéraire. Alors, certes, cette année, vous n’aurez pas pu vous rendre au festival consacré à la célèbre romancière anglaise mais quelle meilleure manière de le préparer qu’en (re)lisant vos classiques ? Parce que « se promener le long de ses larges crescents et de ses rues ambrées, c’est pour ainsi dire fouler les pages mêmes de Jane Austen, mais sans bonnets de coton ni haut-de-chausse ». Preuve en est que l’on peut tout à fait voyager par les livres ! Alors ? Visiter Bath par le biais des pages de Northanger Abbey, ça vous dit ?

Northanger Abbey de Jane Austen : tourisme littéraire

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore ce classique de la littérature anglaise, Northanger Abbey est une critique ironique du genre du roman gothique. Nous voilà plongés dans l’univers de Miss Morland, une jeune fille aussi naïve que crédule. Passionnée par les histoires de châteaux hantés (notamment celui d’Udolphe), elle se perd souvent dans ses rêveries… Mais la voilà projetée dans la réalité de son temps quand elle est introduite au sein de la bonne société de Bath. Elle est alors initiée aux coutumes de l’époque : bals, spectacles, mondanités… Avec un humour saillant, Jane Austen signe, probablement, le plus moderne de ses romans.

Voyage littéraire dans le Kaboul de Khaled Hosseini

Vous aviez besoin de dépaysement ? Soyez servis ! Vous voilà maintenant transportés dans la capitale afghane où « la vie se relève, s’ébroue, reprend ». Si ce pays est considéré comme « l’un des plus dangereux au monde », rien ne vous empêche d’opter pour la sécurité en y voyageant à travers la littérature ! Et hop… un nouveau bon point pour vous convaincre de faire le tour du monde sans bouger de chez vous. Comment ? Vous dîtes que Kaboul ne vous fait pas rêver ? Alors n’attendez plus pour lire le roman de Khaled Hosseini, Les cerfs-volants de Kaboul, où les bombes font place à une révélation « les cieux y sont peuplés de cerfs-volants chamarrés et virevoltants, mais la ville semble à mille lieues de l’extrémisme et des ravages que son nom évoque aujourd’hui »…

Les cerfs-volants de Kaboul : tourisme littéraire

Les cerfs-volants de Kaboul est avant tout une histoire d’amitié entre deux garçons élevés dans deux mondes différents : le premier est le fils d’un riche commerçant, le second est le fils de leur serviteur. Mais peu importe ! Les deux enfants nouent une amitié indéfectible. Enfin, ça, c’était jusqu’au jour où… Après cette terrible journée, plus rien ne sera comme avant et leur lien se brise. Amir s’envole alors pour les États-Unis pour échapper à son sentiment de culpabilité. En vain. Bientôt, son passé se rappelle à lui « éclairs de couleurs contre poussière et décombres : le combat continue ».

Voyage littéraire dans le Londres de Charles Dickens

C’est en 1837, à Londres, que Charles Dickens a écrit son fameux roman, Oliver Twist. Au 48 Doughty Street, à Holborn, pour être exact. Mais la capitale britannique d’alors n’avait rien de la ville que nous connaissons tous aujourd’hui, elle était un « entrelacs de ruelles divergentes et surpeuplées, pleines de cris et de crasse ». Cependant, Charles Dickens y a laissé une empreinte indélébile. Où que vous posiez vos yeux, vous trouverez les réminiscences de cet auteur disparu il y a longtemps déjà « à se demander s’il existe un seul pub où il ne se soit pas désaltéré, une seule rue qu’il n’ait pas empruntée ». Un peu comme son héros fétiche, finalement. Alors prêts à vous lancer à la poursuite de Charles Dickens et Oliver Twist ?

Oliver Twist de Charles Dickens : tourisme littéraire

Inspiré de l’enfance tumultueuse de Charles Dickens, Oliver Twist décrit, avec brio et justesse, le quotidien des orphelins durant l’époque victorienne. Seul au monde, le jeune Oliver tente de survivre au milieu de ses compagnons d’infortune. Quand il atteint l’âge de travailler, il est placé de force dans une entreprise de pompes funèbres, mais là encore, il se retrouve en proie aux mauvais traitements et à la privation. Alors, un jour, sans crier gare, il décide de s’enfuir à Londres. Mais ce n’est que le début des ennuis… Il y découvre un monde cruel où seules comptent la force et la ruse. Et c’est là que le roman de Dickens se fait accusateur : la société pervertit les âmes innocentes par son inexorable indifférence. Oliver Twist, c’est l’histoire de Londres, oui, mais c’est aussi celle d’un petit garçon qui va de mésaventures en mésaventures sans jamais perdre sa flamme incandescente de l’enfance. Et c’est poignant.

Voyage littéraire dans le Saint-Pétersbourg de Fiodor Dostoïevski

Changement de décor complet ! Vous voilà maintenant en Russie dans le Saint-Pétersbourg qui a vu naître l’un des plus célèbres romans de Dostoïevski, Crime et Châtiment. Si cette ville attire aujourd’hui les touristes, ce ne fut pas toujours le cas. L’auteur russe l’écrit d’ailleurs mieux que nous « C’est une ville de demi-fous. Il n’y a pas de lieu où l’âme humaine soit soumise à des influences si sombres et si étranges ». Alors ? Prêts à marcher dans les pas de Raskolnikov et Dostoïevski à travers les rues fétides du Saint-Pétersbourg d’alors ?

Crime et Châtiment de Dostoïevski : tourisme littéraire

Crime et Châtiment est probablement le précurseur de nos thrillers psychologiques actuels. Après tout, Dostoïevski ne rentre-t-il pas dans la tête du tueur ? En effet, dès le début du roman, le lecteur sait qui est le meurtrier, mais finalement, ce n’est pas ce qui compte ici. Pour Raskolnikov, notre héros, tuer pour le bien de l’humanité, au nom d’un dessein supérieur, n’est pas un acte répréhensible. Enfin ça, c’est ce qu’il croyait… Révolté contre Dieu, la société et lui-même, il se considère comme un être supérieur, comme un homme parti en guerre contre l’ordre moral. Pourtant, rien n’empêchera sa conscience morale de venir le torturer. Et c’est ainsi que nous le retrouvons, comme un rêveur, une âme en peine, errant dans les rues étouffantes de Saint-Pétersbourg…

Voyage littéraire dans le Chili d’Isabel Allende

Changeons une dernière fois d’ambiance et de lieu, voulez-vous ? Nous voici maintenant en Amérique du Sud, au Chili plus précisément, plongé dans « un paysage sorti d’un rêve, comme émergé des brumes du souvenir ». Bien que l’on ne sache pas vraiment où se situe la « Maison aux esprits » d’Isabel Allende, une chose est sûre : son roman respire le Chili. Impossible de ne pas associer la place d’armes de Santiago à celle où Esteban Trueba croisa, pour la première fois, le regard de « Rosa la Belle ». Il est également impensable que vous ne vous arrêtiez pas pour visiter le musée de Las Chascona, la maison du « Poète », celle de Pablo Neruda. Puisque vous êtes là-bas, profitez-en pour prendre le train en direction du Sud et regarder « défiler le paysage de la vallée centrale : de vastes étendues cultivées au pied de la cordillère, des terres fertiles couvertes de vigne, de blé, de luzerne et de tournesol ». Vous l’aurez compris, avec La maison aux esprits, pas besoin de bouger de chez vous pour que le Chili prenne vie dans votre imagination. Magique, non ?

La maison aux esprit d'Isabel Allende : tourisme littéraire

La maison aux esprits est une grande saga familiale. Au travers des liens qui se nouent entre tous les membres de cette famille, leurs domestiques et les paysans du domaine, Isabel Allende donne vie à des relations marquées par l’absolu de l’amour, la familiarité de la mort, la folie douce ou bestiale qui ne sont, finalement, que le reflet de deux mondes en conflit : celui des traditions paysannes ancestrales et celui de la féroce tyrannie moderne. En bref, un roman qui tourmente, questionne mais subjugue par sa somptuosité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article par Manon De Miranda

Amoureuse du voyage depuis son année d’expatriation en terres celtiques, Manon continue d’assouvir sa passion à travers les pages des livres qu'elle dévore. Mordue de lecture depuis sa tendre enfance, elle est responsable éditoriale pour le blog de Lireka.