fbpx

Le blog pour les lecteurs du monde entier

Livres pour enfants

N.E.O, la chute du soleil de fer de Michel Bussi, sa nouvelle saga dystopique jeunesse : on valide !

Tant attendu ou même redouté, dès son annonce, N.E.O, la chute du soleil de fer a fait naitre l’impatience aussi bien chez les fans de Michel Bussi que chez les amateurs de young adult, car en effet c’est une première pour Bussi dans la littérature pour adolescents avec cette nouvelle saga ! Zoom sur cette aventure aux multiples intrigues…

Tags: dystopie, young adult

Qui aurait imaginé lire une saga young adult écrite par Michel Bussi ? Auteur français spécialiste des romans policiers et thrillers, avec à son actif quelques albums jeunesse, il se distingue dans son style grâce à la diversité des thèmes abordés et à sa petite touche personnelle en fin de roman : le fameux twist, autrement dit un retournement de situation inattendu ! Si vous n’avez jamais lu de Michel Bussi, vous devez forcément avoir entendu parler de quelques-uns de ses titres : J’ai dû rêver trop fort, Un avion sans elle, et bien évidemment : Nymphéas noirs, le roman policier le plus primé en 2011 qui le fait connaître aux yeux du grand public. Changement radical donc avec N.E.O, qui s’adresse à un tout nouveau public avec un genre totalement différent !

N.E.O : la chute du soleil de fer : Michel Bussi dernier livre

Dans ce roman nous allons suivre la génération d’un Nouveau Monde, en effet, après un mystérieux cataclysme, les enfants, uniques survivants, règnent sur un Paris post apocalyptique. Deux clans s’opposent alors : le clan du Tipi, qui a établi son campement sur la tour Eiffel, vivants de rien et obligés de chasser pour survivre dans cette nature qui a repris ses droits, et de l’autre côté le clan du Château qui vit reclus au Louvre, profitant du confort des lieux et d’une technologie nouvelle que leur ont léguée les adultes aujourd’hui disparus. Tout  ce petit monde bien rythmé va bientôt se voir bouleversé, lorsque Zyzo du clan du Tipi, parti en mission de reconnaissance va rencontrer Alixe, reine du clan du Château, et qu’un énigmatique poison va menacer la survie des deux clans ….

Il y a tellement de choses à dire à propos de ce roman qui est une très belle surprise ! La plume, tellement agréable, et le rythme parfait, en font une lecture à la portée de tous et qui devient au fil des pages très addictive. En revanche il faut absolument passer au-dessus des quelques réserves que l’on peut avoir durant le début de l’histoire, qui est très introductif, et peut-être un peu lent, car si l’on gratte un peu, on finit par tomber tête la première dans l’action et les intrigues qui n’en finissent pas une fois que tout est mis en place !

Bussi nous dépeint un univers incroyable : tout se déroule à Paris, mais c’est un Paris qu’on redécouvre et que finalement nous ne connaîtrons jamais, dans ce monde post apocalyptique où la nature a repris ses droits, tout nous est familier et à la fin inconnu, du génie ! C’est une véritable promenade poétique qui se déroule dans les différents quartiers du Louvre au milieu de toute l’Histoire et des œuvres d’art, mêlées à l’aventure sauvage du dehors, dans les rues abandonnées de toute vie humaine, et les dangereuses forêts denses !

Neo : la chute du soleil de fer : Michel Bussi livre

Le point central de cette histoire reste bien évidemment les deux clans d’enfants ! Si malheureusement ce point fait débat, et émet quelques réserves notamment sur la crédibilité des personnages. Ces enfants sont âgés de 12 ans et, en effet, leur façon de penser et d’agir peut paraître totalement incohérente pour leur âge. Ils n’en sont pas moins attachants, et tous très bien travaillés finalement ! Chaque personnage a son propre caractère, certains étant beaucoup plus charismatiques que d’autres, il est même intéressant de s’arrêter un instant sur la psychologie de chacun au moment de la lecture, cela nous permet vraiment de mieux apprécier les scènes, et le déroulement de l’histoire en général.

À travers cette belle aventure parfaitement orchestrée jusque dans les moindres détails, Bussi soulève une problématique majeure : les inégalités au sein de la société ! Entre amitié et rivalité, haine et amour, la guerre est au cœur de leur brutal passage à l’âge adulte. Un ensemble qui matche vraiment bien, et même si beaucoup de questions restent en suspens, la fin est loin d’être frustrante ! Pari tenu donc pour Michel Bussi avec ce premier tome qui annonce une saga très prometteuse… Le seul conseil que je peux vous donner, si ce n’est pas déjà fait : découvrez N.E.O de toute urgence ! Le deuxième tome est prévu pour l’été 2021, on a déjà hâte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article par Margaux Peyrot

Margaux est une jeune maman épanouie et grande enfant au quotidien. Elle est passionnée par l’univers de Disney, la décoration d’intérieur, la photographie mais surtout la lecture qui occupe une place importante dans sa vie (https://hellomargotte.home.blog/)

Sur le même thème