fbpx

Le blog pour les lecteurs du monde entier

Livres pour enfants

16 livres sur le deuil pour expliquer la mort aux enfants

Sujet tabou et douloureux, la mort fait partie de ces mots que l’on essaie inconsciemment de bannir du vocabulaire enfantin. Pourtant, les spécialistes n’ont qu’un seul conseil à vous donner : leur dire la vérité et seulement la vérité. Mais on n’a jamais dit que c’était une tâche facile, c’est pourquoi nous vous proposons de vous appuyer sur ces quelques livres sur le deuil pour vous aider à expliquer la mort aux enfants…

Comment expliquer la mort aux enfants ? Si tout cela est encore très brouillon pour vous, ne paniquez surtout pas ! Sachez qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise manière de faire, il s’agit avant tout d’écouter ses enfants et d’essayer de répondre le plus honnêtement possible à leurs questions. Et comme toujours, les albums pour enfants se feront vos plus fidèles alliés… Voici donc quelques livres sur la mort et sur le deuil sur lesquels vous pourrez vous appuyer pour aborder ces sujets délicats avec des mots d’enfants.

Si on parlait de la mort de Catherine Dolto

Si on parlait de la mort de Catherine Dolto : livre sur le deuil

Référence dans le domaine, Catherine Dolto, la fille de l’éminente pédiatre et psychanalyste Françoise Dolto, signe un album pour enfants qui leur permettra de se débarrasser de la notion de culpabilité après la perte d’un être cher… A-t-on le droit d’être encore heureux après avoir perdu quelqu’un qu’on aimait très fort ? Adressé aux enfants dès l’âge de 2 ans, Si on parlait de la mort aidera les parents à mettre des mots sur les sentiments confus liés au deuil.

Après la mort de quelqu’un qu’on aimait beaucoup, il est normal d’être très triste. Mais c’est étrange d’avoir mal alors que tout va bien dans notre corps. C’est notre cœur qui souffre et pour le guérir, rien ne vaut mieux que de poser des mots sur ses sentiments. Pour Catherine Dolto, dire la vérité à un enfant, c’est lui permettre de comprendre ses sentiments et de faire son deuil afin qu’il puisse être content de vivre à nouveau.

La rose a disparu de Sylvie Sarzaud et Grégoire Mabire

La rose a disparu de Sylvie Sarzaud et Grégoire Mabire : livre sur la mort

La rose a disparu est un livre sur la mort à mettre entre les mains des enfants à partir de 6 ans. Quand la mort fait irruption dans nos vies, elle bouscule tout. Elle nous prend au dépourvu, nous touche beaucoup, nous blesse très fort mais ne se laisse pas facilement comprendre. À travers ce conte thérapeutique, Sylvie Sarzaud tente de mettre des mots simples et imagés sur la douleur.

Lisa est très heureuse d’avoir un grand jardin pour elle toute seule ! C’est dans ce bel écrin de verdure que son grand-père a planté une belle rose le jour de sa naissance. Sa rose. Mais un jour, la rose de Lisa disparaît… Mais heureusement pour elle, son Papy sait beaucoup de choses et il sera toujours là pour répondre aux questions de sa petite-fille.

Où es-tu parti ? de Laurence Afano

Où es-tu parti ? de Laurence Afano : livre sur la mort

La mort est une notion douloureuse à apprivoiser et notre petite taupe n’y était pas préparée. C’est arrivé un jour comme tous les autres… Après avoir reçu un très gros coup sur la tête, son grand frère le quitte pour toujours, mais ça, la petite taupe ne veut pas l’accepter. S’il traite d’un thème difficile, cet album n’en est pas moins très touchant. Avec des illustrations pastel qui dégagent une douceur infinie et des mots remplis d’une grande tendresse, Laurence Afano tente d’imager le processus de deuil aux plus petits.

« C’était un dimanche soir. Ce jour-là, tu t’es cogné la tête. On m’a dit que tu ne te relèverais plus, mais je n’ai pas bien compris… ». Tout comme ses parents, la petite taupe est très triste mais elle ne veut pas y croire. Son grand frère est quelque part, il en est sûr. Alors, il décide de partir à sa recherche. Avec un ton juste mais bouleversant, Où es-tu parti ? raconte un voyage douloureux, celui qui nous mène de la douleur à l’acceptation…

Nos petits enterrements d’Ulf Nilsson et Eva Eriksson

nos petits enterrements livre sur la mort

Et si un bourdon suffisait à changer le cours d’une journée d’été normale… C’est ce qui va expérimenter Esther et ses amis. En un seul après-midi, trois enfants vont appréhender la mort avec légèreté, puis avec un sérieux incomparable. Chacun à leur manière, sans mode d’emploi et sans adulte, ils vont prendre conscience de leur finitude, que rien n’est éternel. En passant du rire aux larmes, ce petit livre sur la mort permettra à vos enfants d’aborder le deuil avec beaucoup de finesse.

Esther s’ennuie. Mais, en faisant les cent pas dans la clairière, au détour d’un buisson, son regard tombe sur un bourdon sans vie. Attristée, elle décide de lui organiser des funérailles. En compagnie de ses amis, elle s’en va alors cueillir des fleurs, fabriquer une jolie boîte et écrire un poème émouvant. Mais Esther ne compte pas s’arrêter là « Le monde entier est plein de morts, a-t-elle dit. Dans chaque buisson, il y a une souris, ou un oiseau, ou un papillon mort. Il faut que quelqu’un de gentil s’en occupe. Il faut que quelqu’un se dévoue pour enterrer toutes ces bêtes mortes ». La main sur le cœur, là voilà lancée dans une entreprise émouvante. Un livre pour enfants à lire dès 3 ans pour aborder la mort d’un animal domestique avec subtilité et tendresse.

Le cimetière des mots doux d’Agnès Ledig et Frédéric Pillot

Le cimetière des mots doux d'Agnès Ledig : livre sur la mortC’est pour faire suite à son roman pour adultes, Dans le murmure des feuilles qui dansent, qu’Agnès Ledig s’est décidée à écrire cet album pour enfants aussi poignant que bouleversant. Deux atmosphères différentes, mais une même problématique : la maladie d’un être aimé. Dans Le cimetière des mots doux nous faisons la connaissance d’Annabelle, une petite fille amoureuse de l’un de ses camarades de classe, Simon, un petit garçon atteint d’une leucémie…

Un sujet douloureux dont on voudrait épargner les tout petits mais qui, parfois, survient aussi abruptement qu’injustement. Ainsi va la vie… Ce livre sur la mort vous donnera les clés pour aider votre enfant à traverser son deuil. À travers un geste symbolique, celui de laisser des mots doux dans la forêt que Simon aimait tant, l’autrice vous offre un outil concret pour aider vos enfants à apprivoiser leur chagrin. Dans une nature aussi chatoyante que poétique, la vie semble plus forte que tout, un peu à l’image de l’amour d’Annabelle pour Simon… Un livre triste, oui, mais un vrai coup de cœur que nous vous conseillons de partager avec vos enfants dès l’âge de trois ans.

Au revoir Blaireau de Susan Varley

Au revoir Blaireau : livre sur la mort pour enfant

L’album de Susan Varley, un livre pour enfants à partir de 5 ans, nous raconte l’adieu touchant d’un blaireau pour ses amis. Blaireau sait qu’il va bientôt mourir, mais il ne veut pas inquiéter ses amis alors il les regarde s’amuser comme des petits fous pour se sentir heureux. Mais un jour, Blaireau ne vient pas leur dire « bonjour » comme il avait l’habitude de le faire… À l’aide de mots simples et compréhensibles pour les jeunes enfants, Au revoir Blaireau les aidera à surmonter leur deuil à travers l’évocation des bons souvenirs.

C’est avec beaucoup de pudeur, de douceur et de poésie que Susan Varley nous donne une piste sur comment expliquer la mort aux enfants. Après la disparition de leur ami, tous les animaux de la forêt entrent dans une phase de deuil. Alors que le ciel gris pleure sa neige glaciale, leurs joues se couvrent de larmes. Mais tandis que le printemps pointe le bout de son nez et que la nature se réveille de son lourd sommeil hivernal, ils se rappellent que Blaireau tenait à ce qu’ils se souviennent de lui avec joie et tendresse. Et c’est précisément ce qu’ils vont s’employer à faire !

Et après de Malika Doray

Et après de Malika Doray : livre sur le deuil

Ce que Malika Doray aborde dans son petit album, c’est le temps du deuil. Après la perte de sa grand-mère, notre petit héros est tout triste. Il avait l’habitude de se rendre chez elle le mercredi après-midi pour faire de la pâtisserie, mais un jour, on lui annonce qu’il ne pourra plus y aller : Mamie n’est plus là, elle est morte.

Avec un graphisme épuré, l’autrice concentre son lecteur sur l’essentiel. En focalisant l’attention sur une couleur en particulier, elle image le souvenir avec brio… Cette petite chose qui nous reste au-delà de la mort, ce petit quelque chose qu’on n’oubliera jamais. Et après est un livre sur la mort qui prend le parti de ne pas cacher la vérité aux enfants. Les parents de notre petit héros restent honnêtes sans pour autant le brusquer. Douceur et espoir sont les maîtres mots de cet album destiné aux enfants dès l’âge de 3 ans.

Lucie est partie de Sebastian Loth

lucie est partie livre sur le deuil

Cet album jeunesse, à lire avec les tout-petits dès 2 ans, permettra à vos enfants de mettre des mots simples – mais explicites – sur ce qu’on appelle le « long voyage ». En tant qu’adultes, nous sommes trop habitués à élaguer la vérité pour préserver nos bouts de choux, mais Sebastian Loth nous rappelle l’importance d’expliquer la mort avec des images claires afin de ne pas les perdre. C’est ainsi qu’au travers de ce livre court aux illustrations rondes et rassurantes qu’il tente de définir le deuil avec tendresse.

Un matin, comme souvent, Zelda l’oie s’en va rendre visite à son amie, Lucie la tortue. Mais aujourd’hui, Lucie n’est pas là. Selon ses amies les oies, elle est partie pour « très long voyage », mais Zelda ne comprend pas… Elle est même un peu en colère, d’habitude, elles partent toujours toutes les deux. Vexée, elle décide de partir à sa recherche et fouille tous les recoins. Mais rien… Peu à peu, Zelda réalise que son amie est partie pour toujours. Mais que la petite oie se rassure, Lucie ne la quittera jamais vraiment et elles pourront toujours sur se retrouver en rêve… Une histoire touchante et poétique qui chante l’amitié au-delà des frontières de la vie et de la mort.

L’étoile de grand’ Pa de Jean-Marie Robillard

l'étoile de grand pa livre sur le deuil

Le livre pour enfants de Jean-Marie Robillard vous sera d’une grande aide si vos petits bouts de chou viennent de perdre l’un de leurs grands-parents. En effet, ce petit livre sur le deuil aborde avec émotion et tact le départ du grand’ Pa de Petit Ours. Axé sur les petits bonheurs de la vie, L’étoile de grand’ Pa nous rappelle la préciosité des souvenirs. Si le grand-père de Petit Ours est parti, les souvenirs qu’ils ont créés ensemble ne le quitteront jamais plus. Et c’est ça le plus important finalement.

Ce matin, Petit Ours est tout heureux. Avec son papa et sa maman, ils sont en chemin pour aller chez Grand’ Pa. Porté par les merveilleux souvenirs partagés avec lui pendant les vacances, Petit Ours se remémore la récolte des baies, les parties de pêche, le partage d’un bon gâteau… Mais, insouciant, il ne se rend pas compte du malaise qui s’est installé entre ses parents… À l’issue de ce voyage, il sera confronté à ce que la vie a plus de tragique. Son grand’ Pa s’est envolé au ciel. Mais grâce aux souvenirs qu’ils ont construits ensemble, grand’ Pa ne le quittera jamais. Un album jeunesse poétique, une ode aux souvenirs, une histoire qui ne vous quittera plus tout comme ceux qui vous ont quittés trop tôt…

La croûte de Charlotte Moundlic

La croute de Charlotte Moundlic : livre sur le deuil

L’album de Charlotte Moundlic aborde un sujet des plus difficiles qui soient : la perte d’une Maman. Elle nous dépeint un petit garçon qui passe par toutes les étapes du deuil : déni, tristesse, colère puis finalement l’acceptation… La croûte explore également, avec une pudeur infinie, toutes les craintes des enfants sur l’après. Comment vivre avec le manque d’une maman ? Est-ce qu’on finit par l’oublier ?

Mort, douleur, séparation, culpabilité et résilience. Voilà ce que La croûte essaye d’expliquer à travers ses illustrations monochromes. Plutôt que d’étouffer ce qu’ils ressentent, Charlotte Moundlic incite ses petits lecteurs à les laisser exploser. Finalement, exprimer ses sentiments est encore le meilleur moyen de les comprendre. Condensé d’amour et de tendresse, ce petit album met en évidence, à travers l’image d’un bobo qui cicatrise, le retour à la vie après un choc émotionnel aussi violent.

La caresse du papillon de Christian Voltz

La caresse du papillon de Christian Voltz : livre sur la mort pour enfant

Ce petit conte philosophique dégage une douceur infinie qui vous aidera, à n’en point douter, à mettre de jolies images sur ce que représente la mort. Mais plus qu’un livre sur la mort, cet album s’emploie à montrer aux enfants comment ceux qui sont partis continuent d’habiter nos vies et nos cœurs. C’est donc sous la forme d’une métaphore poétique que Christian Voltz tente d’expliquer la mort aux enfants.

Après le décès de sa Mamie, un petit garçon aide son Papi dans son jardin et de là, naît une incroyable réflexion poétique sur le cycle de la vie. Mais où est donc Mamie maintenant qu’elle n’est plus avec nous ? Sous terre ? Impossible, Mamie n’aimait vraiment pas les petites bêtes. Au ciel ? Certainement pas, avec ses 85 kilos, tu penses… Non, Mamie est toujours là, près de son petit-fils et de son mari, à veiller sur leurs plantations. Sensible et optimiste, la nature se fait comme un baume naturel pour apaiser la disparition d’un être cher.

Allô Papi ici la terre de Cécile Alix

Allo Papi ici la terre d'Alix Cécile : un livre sur le deuil

Allô Papi ici la terre est un court roman qui s’adresse aux enfants à partir de 8 ans pour leur expliquer la mort. À travers cette histoire, nous faisons la connaissance de Youn, un petit garçon aussi joyeux que farceur. Enfin ça, c’était jusqu’à ce fameux mardi… celui qui est venu jeter un voile sombre sur son existence. Ce jour-là, son papi est mort et Youn ne comprend pas pourquoi. L’oiseau clown, comme aimait le surnommer son grand-père, devient alors un clown triste…

Nous voici plongés dans les pensées d’un enfant qui, après la mort de son Papi, va découvrir le véritable sens de la vie. Au départ, Youn ne comprend pas vraiment quand les grandes personnes lui disent qu’il a perdu son Papi. Dans sa logique enfantine, quand on perd quelque chose, on peut toujours le retrouver. Sans jamais alourdir la situation ni accroître inutilement les peurs enfantines, Cécile Alix décrit, avec douceur et poésie, tous les sentiments contradictoires par lesquels nous passons après la mort d’un être cher.

Mes p’tites questions : la vie, la mort d’Astrid Dumontet

La vie, la mort : livre sur la mort

Destiné aux enfants à partir de 6 ans, ce livre documentaire vous aidera à trouver les mots adéquats afin de mettre des explications plus concrètes et moins imagées sur la question de la vie et de la mort. À l’âge où les enfants commencent de comprendre que certaines choses sont irréversibles, il est essentiel de saisir le fondement de leurs interrogations et c’est en cela que la collection Mes p’tites questions vous sera d’un grand secours.

À quoi ça sert de vivre puisqu’on va mourir ? Pourquoi c’est grave de tuer ? Pourquoi on est triste quand quelqu’un meurt ? Où va-t-on quand est mort ? Autant de questions qui pourraient traverser l’esprit futé de vos enfants et auxquelles vous pourriez manquer de réponses. Un livre à mettre entre toutes les petites mains curieuses d’en apprendre plus sur les mystères de la vie et de la mort.

La mort expliquée aux enfants mais aussi aux adultes de Jean-Jacques Charbonnier

La mort expliquée aux enfants mais aussi aux adultes : livre sur la mort

Dans son livre sur la mort et sur le deuil, le Docteur Charbonnier s’adresse aux enfants de tous âges afin de tenter de percer le mystère de la vie et la mort. Mais loin d’orienter son discours uniquement aux enfants, il prend également le temps d’aider les adultes à trouver les bons mots pour parler de la mort à leurs enfants.

Sujet délicat – voire tabou – le Docteur Charbonnier n’épargne pourtant rien à ses lecteurs : la mort, il en parle dans tous ses états. Si les propos sont imagés, pas question de les infantiliser. Vous l’aurez compris : les enfants méritent la vérité, rien que la vérité. Si ce livre pourra vous être d’une grande d’aide, notez malgré tout qu’il ouvre le champ des possibilités sur ce qu’il se passe au-delà de la mort…

Mes p’tits pourquoi : La mort de Stéphanie Duval

La mort de Stéphanie Duval : livre sur le deuil

La mort, un livre documentaire de la collection Mes p’tits pourquoi, se propose de vous aider à trouver les réponses adaptées aux questions de vos enfants. Pensé et élaboré pour les petits dès l’âge de trois ans, cet album à la sensibilité rare donnera les clés aux parents pour expliquer la mort et le deuil à leurs enfants tout en apaisant leurs inquiétudes.

Depuis que le Papi d’Alice est mort, la petite fille se pose plein de questions… Est-ce qu’il a bobo, Papi ? Est-ce qu’il a faim ? Ou froid ? Est-ce qu’il s’ennuie ? A chaque double page, Stéphanie Duval éclaire les enfants, sans jamais dramatiser la situation, sur les angoisses déclenchées par la mort d’un être aimé. En utilisant des mots simples mais efficaces, elle explique avec douceur ce qu’est le deuil, la tristesse et la mort. En s’ouvrant sur les différentes croyances du monde entier, ce livre sur le deuil laisse une porte ouverte sur les interprétations sensorielles propres à chacun.

Moi et rien de Kitty Crowther

moi et rien livre sur la mort

L’album jeunesse de Kitty Crowther est un livre sur le deuil assez original. En effet, après avoir perdu sa maman, la petite Lila s’invente un ami imaginaire répondant au nom de « Rien ». Pour tenter de combler le manque et le vide provoqué par sa disparition, elle pleure, rit et s’amuse sur cette épaule réconfortante. Vous l’aurez compris, Moi et rien explique la douleur liée au manque avec une émotion incomparable.

Tout est difficile depuis que la maman de Lila est partie. Son papa a beaucoup de souci et n’est pas souvent à la maison. Alors pour tromper l’ennui et consoler sa peine, elle invite « Rien » à sa table. Son nouvel ami lui trouve des occupations et l’aide à apprendre à vivre sans sa maman. Pour se rapprocher du souvenir de sa mère, ils vont alors s’occuper ensemble de son jardin afin d’y faire pousser de jolies fleurs comme elle l’aurait voulu… Un livre sur la mort poignant où le texte se mélange aux illustrations avec pudeur et justesse. Un album jeunesse triste, mais nécessaire pour réapprendre à vivre doucement après cette terrible épreuve. À lire dès 3 ans.

Comment expliquer la mort aux enfants ?

Une fois l’automne installé, Halloween se profile doucement à l’horizon. Si cette tradition est aussi joyeuse que festive, elle n’en porte pas moins le nom de fête des Morts. Sitôt terminée, Halloween est alors chassée par la Toussaint et nous voici tous en train de commémorer nos proches disparus. Honorée de différentes manières à travers le monde, la Toussaint reste un jour de recueillement. Même si parfois, comme au Mexique, elle est suivie du jour des morts, Dia de Los Muertos, une journée de festivités comme on n’en fait nulle part ailleurs qui ramène joie et vie dans les cimetières.

Meilleur livre pour expliquer la mort aux enfants

Le dessin animé, Coco, des studios Disney le traduit d’ailleurs plutôt bien. D’apparence innocent, ce film ne manquera pas de mettre des mots d’enfants sur un sujet tabou et d’enclencher un dialogue. Les enfants posent toujours beaucoup de questions – et c’est normal – mais les adultes peuvent parfois se sentir désarmer face à leur candide innocence. En effet, si la mort est omniprésente dans nos sociétés, elle reste un sujet tabou. Pourtant, il est important de mettre des mots dessus. Pourquoi ? Parce que les enfants, dont l’imagination n’a cesse de foisonner, s’imagineront quelque chose de bien plus terrifiant que la réalité « et si c’était ma faute si Mamie n’est plus là ? ». Et ainsi se transforment les silences en traumatismes…

Leur dire la vérité ? Oui, mais sans les brusquer. Commencez par utiliser des mots simples en évitant les expressions comme « s’endormir » ou « s’en aller ». Pour Catherine Dolto, « le mensonge ne protège pas l’enfant, au contraire ! ». En effet, si l’omission peut apparaître comme un compromis idéal pour éviter d’effrayer nos enfants, elle est, en réalité, néfaste pour leur développement. Les enfants pourraient, par exemple, associer l’idée de dormir à celle de la mort et ainsi devenir victimes d’angoisses nocturnes au moment du coucher. Pour finir, encouragez-les à exprimer leurs émotions parce que, inconsciemment, ils pourraient associer la peur de la mort à celle de l’abandon.

Une réponse à “16 livres sur le deuil pour expliquer la mort aux enfants”

  1. cassou dit :

    Bonjour,

    Il y a aussi le livre « Papy ! Es-tu là ?  » , publié cette année aux éditions Orso. Il aborde la mort des grands-parents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article par Manon De Miranda

Amoureuse du voyage depuis son année d’expatriation en terres celtiques, Manon continue d’assouvir sa passion à travers les pages des livres qu'elle dévore. Mordue de lecture depuis sa tendre enfance, elle est responsable éditoriale pour le blog de Lireka.