fbpx

Le blog pour les lecteurs du monde entier

Livres pour enfants

L’enfant, la taupe, le renard et le cheval de Charlie Mackesy : un conte initiatique à glisser entre toutes les mains

Qui a dit que les contes étaient réservés aux enfants ? Certainement pas Charlie Mackesy. Avec son magnifique livre intitulé L’enfant, la taupe, le renard et le cheval, il nous offre une histoire aussi profonde que touchante à lire, sans modération, de 8 à 98 ans !

Dans une vie de lecteur, il y a des livres qui s’imposent comme une évidence. L’enfant, la taupe, le renard et le cheval fait indéniablement partie de ceux-là. Des lettres manuscrites, une histoire d’une douceur infinie, de sublimes illustrations et hop ! le charme opère. En bref, un conte initiatique qui ne sera pas sans vous évoquer Le Petit Prince d’Antoine de Saint Exupéry, une fable universelle qui s’adresse à tous les âges.

charlie mackesy

Note babelio 4,5

4.71/5 (117 votes Babelio)

Condensé de poésie, d’humanité et d’émotions qui, à tous ceux qui savent lire entre les lignes, chante l’enfance, l’innocence, la douceur, l’amitié et l’amour, L’enfant, la taupe, le renard et le cheval est un hymne à la vie dans toutes ses dimensions. Il se fait le reflet d’une existence fragile, mais précieuse, qu’il faut chérir à tous les instants parce que « tout peut basculer d’un instant à l’autre ».

L’enfant, la taupe, le renard et le cheval : un conte initiatique ?

Difficile de vous résumer le livre de Charlie Mackesy en quelques lignes seulement puisque cette histoire ne se raconte pas… En effet, l’auteur britannique nous conte le récit de la vie ponctuée de ses embûches, de ses petites joies et de ses grands questionnements. Vous l’aurez compris, L’enfant, la taupe, le renard et le cheval n’est pas un livre qui se lit, mais qui se ressent. Voyez-le comme un cheminement de pensées, une petite douceur que l’on s’accorde quand tout part à vau-l’eau. En bref, un livre qui nous rappelle que « l’essentiel est invisible pour les yeux ».

le renard et l'enfant

Tout commence avec un petit garçon, rongé par un mal-être que jamais Charlie Mackesy ne nommera à proprement dit, qui rencontre une taupe aussi gourmande que pétillante. Alors que tous deux s’engagent sur le chemin de la vie, ils font la rencontre d’un renard, que les épreuves ont rendu méfiant, et un cheval, que l’on pourrait qualifier de sagesse incarnée.

Alors qu’ils traversent les saisons, métaphores des tempêtes que nous traversons tous au cours de notre vie, à la recherche d’un « je ne sais quoi » sur lequel Charlie Mackesy ne posera jamais de mots, ils nouent une étrange amitié. Une relation construite sur la bienveillance « Tout le monde a un peu peur, dit le cheval, mais, ensemble, on a moins peur », sur des questionnements existentiels « Ton verre est à moitié vide ou à moitié plein ? » et sur des réponses pénétrantes « Parfois, le simple fait de se lever et d’avancer est courageux et magnifique »…

Alors ? Conte initiatique ou conte philosophique ? Eh bien, un peu des deux, mais finalement, ne pourrions-nous pas simplement qualifier ce livre d’un conte pour enfants qui peut être lu par tous les adultes ?

Charlie Mackesy nous invite à réfléchir au sens de la vie

À la fois lecture inspirante et voyage initiatique aux confins de soi-même, L’enfant, la taupe, le renard et le cheval est un livre qui bouscule nos habitudes en balayant tout ce que l’on croyait savoir… Mais le tout, sans jamais brusquer les lecteurs. En effet, les aquarelles de Charlie Mackesy ont le don de nous entraîner dans une doucereuse bulle poétique.

le renard et l'enfant

Entre sobriété et légèreté, avec des phrases aussi brèves que pénétrantes, qui relèvent plus de l’aphorisme que d’une vérité universelle, Charlie Mackesy nous pousse subtilement à nous remettre en question. Et si les réponses à nos plus grandes questions se trouvaient dans le lien unique qui nous unit à tous ceux que nous aimons ? En effet, « la vie est difficile mais tu es aimé » et, finalement, il ne semble rien falloir de plus pour faire toute la différence.

« La plus grande illusion, dit la taupe, c’est de penser que la vie doit être parfaite »

C’est en prenant pour point de départ les faiblesses de tout un chacun que Charlie Mackesy nous invite à cheminer sur le chemin tortueux de la vie. Imaginez ses dessins comme une main tendue pour vous guider au travers des tempêtes intérieures que nous traversons tous un jour ou l’autre « on voit seulement l’extérieur des gens mais presque tout se passe à l’intérieur ». Vivre, c’est douter, se questionner, hésiter, tomber mais aussi se perdre pour mieux se retrouver. Mais si L’enfant, la taupe, le renard et le cheval relève d’une introspection, l’auteur nous rappelle de ne pas en oublier la dimension humainement universelle « demander de l’aide, ce n’est pas abandonner. C’est refuser d’abandonner ».

Avec L’enfant, la taupe, le renard et le cheval, Charlie Mackesie réussit le jour de force de guérir nos maux avec des mots simples, presque enfantins. Ce livre est l’un de ceux que l’on vous invite à ouvrir au hasard des pages, à n’importe quel moment d’une journée compliquée, pour vous tirer un soupir d’apaisement « Imagine comme ce serait bien si on avait moins peur ».

Alors ? Prêts à embarquer pour le merveilleux voyage qu’est celui de la vie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article par Manon De Miranda

Amoureuse du voyage depuis son année d’expatriation en terres celtiques, Manon continue d’assouvir sa passion à travers les pages des livres qu'elle dévore. Mordue de lecture depuis sa tendre enfance, elle est responsable éditoriale pour le blog de Lireka.

Sur le même thème