fbpx

Le blog pour les lecteurs du monde entier

Livres pour enfants

Êtes-vous sûrs de connaître tous les secrets d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll ?

Chef-d’œuvre de la littérature enfantine, l’incomparable roman de Lewis Carroll continue de hanter l’enfance des jeunes lecteurs… De quel livre parlons-nous ? D’Alice au pays des merveilles, bien sûr ! Passage délicat de l’enfance à l’âge adulte, Lewis Carroll n’aura cessé de remettre en question la légitimité de la normalité. Qui sont les plus rationnels ? Les enfants ou les adultes ?

Il y a eu les livres de la Comtesse de Ségur, Le petit prince d’Antoine de Saint Exupéry pour finalement en arriver à l’incontournable Harry Potter de JK Rowling… Mais tous ces romans jeunesse seraient-ils devenus de grands classiques de la littérature pour enfants sans Alice au pays des merveilles, un livre de Lewis Carroll ? Il faut dire qu’il a mis la barre très haute en donnant naissance à une héroïne intemporelle dont le visage est resté gravé dans l’imaginaire de tous les enfants « De plus très-curieux en plus très-curieux ».

Vous n’en êtes pas persuadés ? Et si on vous proposait de faire un test ? Fermez les yeux et essayez de visualiser Alice. Que voyez-vous ? Attendez ! Laissez-nous deviner… Une petite fille blonde, vêtue d’une robe bleue couverte par un tablier, portant de petites chaussures tout en vous fixant de son regard aussi curieux que perçant ? Eh oui, vous l’aurez compris, Alice, le personnage de Lewis Carroll est intemporel. Pour preuve, Amélie Nothomb, la célèbre autrice belge, n’a jamais cessé de s’enthousiasmer pour le personnage d’Alice.

alice au pays des merveilles lewis carroll

Charles Lutwig Dogson, plus connu sous le nom de Lewis Carroll, naissait le 27 janvier 1832 dans le Cheshire, en Angleterre. Pour célébrer l’anniversaire de sa naissance, nous avons décidé de revenir sur les secrets de son livre le plus ésotérique mais aussi le plus mystérieux… Publié en 1865, Alice au pays des merveilles est LE roman qui donnera l’impulsion à la littérature jeunesse telle que nous la connaissons aujourd’hui. En bref, un hymne à l’enfance et à l’imaginaire qui traverse le temps sans jamais prendre une ride. Un pays merveilleux « où les rêves de l’enfance / Reposent, lorsqu’ils ont pris fin / Comme des guirlandes fanées / Cueillies en un pays lointain ». Prêts à percer tous ses mystères ?

La genèse d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll

Saviez-vous qu’Alice était en réalité brune et non pas blonde ? Comment le savons-nous ? Tout simplement parce qu’Alice a bel et bien existé… Elle s’appelait Alice Liddell et quand le romancier l’a rencontrée, elle était âgée de seulement 10 ans. On raconte que Lewis Carroll en est éperdument tombé amoureux… Eh oui, ce qui pose des questions éthiques aujourd’hui n’en posait pas à l’époque !

L’histoire commence en juillet 1862 alors que Lewis Carroll est en croisière sur la Tamise avec les trois filles du proviseur du Christ Church College où il enseigne. L’une d’entre elles, Alice, lui demande une histoire et ainsi voyait le jour Les aventures souterraines d’Alice. La vraie Alice, totalement sous le charme de ses mots, supplie alors Lewis Carroll de coucher sur papier et d’illustrer son récit. Quelques années plus tard, Lewis Carroll, alors connu sous le nom de Charles Dogson, publie Alice au Pays des merveilles illustré par John Tenniel.

alice au pays des merveilles john tenniel

C’est ensuite que se complique l’histoire. Quand Alice Liddell atteint ses 16 ans, Lewis Carroll la demande en mariage, mais sa famille s’oppose à cette union. Le romancier ne s’en remettra jamais… Il trouvera alors un peu de réconfort dans ses contes pour enfants où il s’appliquera à toujours renverser la logique absurde du monde des adultes. Bon, soyons honnêtes, si cette histoire est tragique et digne des plus grands drames littéraires, personne n’a jamais réellement pu prouver sa véracité…

Ce n’est donc, peut-être, pas un hasard si Alice est parfois comparée à une pécheresse ! Réfléchissez-y bien… Le conte d’Alice au pays des merveilles commence dans un paisible jardin – un peu comme le jardin d’Eden – où se trouve une jeune fille qui s’ennuie profondément… Ève, es-tu là ? Eh oui ! Selon certaines théories, Alice serait une réincarnation d’Ève. Une fois tombée dans le terrier, elle quitte le monde de l’enfance pour devenir une adulte. Et en perdant l’innocence liée à son enfance, elle devient impure.

Alice au pays des merveilles : un livre qui se soustrait aux conventions sociales

Tantôt récit initiatique, tantôt quête d’identité, tantôt roman fantastique, le livre de Lewis Carroll surprend et détonne dans le paysage littéraire de l’époque « Oh, tu ne manqueras pas d’arriver quelque part si tu marches assez longtemps ». N’oublions pas qu’au 19ème siècle, nous sommes en plein mouvement du réalisme ! N’est-ce pas ce qu’on appelle une digression ? Discrètement provocateur, Lewis Carroll se moque des conventions sociales « Ne soyez pas si pressée de croire tout ce qu’on vous raconte… Si vous vous efforcez de tout croire… vous deviendrez incapable de croire les vérités les plus simples ».

Éternel enfant, Lewis Carroll utilise ses livres pour critiquer le monde des adultes. En construisant son univers sur le non-sens, il analyse avec beaucoup d’humour le comportement des adultes « Nous sommes tous fous, ici. Je suis fou. Vous êtes folles ». Vous l’aurez compris, les animaux dotés de la parole s’apparentent alors à des métaphores des adultes. Ils sont malpolis, autoritaires, agressifs et souvent vexants. Mais le plus irritant, c’est qu’ils vous forcent à être quelqu’un que vous n’êtes pas « Qu’est-ce que vous êtes, alors ? » afin de rentrer dans leur moule « Je… Je suis une petite fille […] Comme c’est crédible, en effet, coupe le pigeon sur le ton du mépris le plus profond ».

Une question s’impose alors… Qu’est-ce que la normalité ? Si l’on en croit le livre de Lewis Carroll, c’est une notion inventée par les adultes à laquelle les enfants refusent de se plier. C’est ainsi qu’Alice va sans cesse remettre en question les paroles des animaux « Mais alors, dit Alice, si le monde n’a absolument aucun sens, qui nous empêche d’en inventer un ? ». Mais l’injustice finit toujours par l’emporter sur l’équité et nous renvoie indéniablement à l’image du monde des adultes « Pas plus tard qu’hier, j’ai entendu la Reine dire que tu méritais qu’on te coupe la tête ». En bref, un univers régit par des lois arbitraires

Quand la psychologie fait irruption dans Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll

Vous l’aurez compris, Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll se veut une métaphore aussi cruelle que poétique du passage de l’enfance à l’âge adulte. En grandissant, les enfants acceptent alors inconsciemment la notion de normalité qui leur fait perdre toute l’incandescence de leur innocence. Et finalement, ils perdent leur identité sans même s’en apercevoir « Je sais qui j’étais en me levant ce matin, mais je crois que j’ai changé plusieurs fois depuis ». Obsédé par l’idée de ne jamais grandir, Lewis Carroll tente de figer le temps « Si vous connaissiez le Temps aussi bien que moi, dit le Chapelier, vous sauriez qu’on ne le perd pas. Il se perd tout seul ». Ce temps qui nous file entre les doigts, ces années qui défilent à une vitesse foudroyante… Un temps qui ne répond à aucune logique, à l’instar des règles imposées par les adultes, et qui échappe à l’entendement des enfants.

alice au pays des merveilles roman

Mais voilà… Force est de constater qu’Alice change. Dès lors qu’elle tombe dans le terrier, sa vie bascule sans qu’elle s’en aperçoive réellement « cette chute ne finira donc jamais ! ». Et c’est là qu’interviennent les psychanalystes ! Avec l’arrivée du 20ème siècle, Alice au pays des merveilles, le livre de Lewis Carroll, va prendre une toute nouvelle dimension. Sous la loupe de la psychologie, le personnage d’Alice est sexualisé. Le monde des merveilles devient alors la métaphore d’un univers où toutes nos pulsions refoulées sont libérées.

Si jusque-là, il était compliqué de qualifier le livre de Lewis Carroll comme un conte initiatique, la psychanalyse a ouvert un tout nouveau champ d’analyse. En effet, si Alice grandit au cours de son aventure au pays des merveilles, tout le livre est construit de manière à défaire la logique des adultes. Pourtant, si Alice au pays merveille est un livre qui pousse les limites du savoir jusqu’à son paroxysme, Lewis Carroll semble incapable de répondre à sa propre question. Où et quand s’arrête l’enfance ?

Serait-ce lors de sa chute vertigineuse dans le terrier ? Ou bien quand elle rapetisse et grandit inopinément ? Cependant, pour les psychanalystes, aucun doute, le voyage merveilleux d’Alice ne fait que préfigurer sa puberté. Une période de l’entre-deux qui perturbe Alice. Alors qu’elle refuse de grandir, elle perd le contrôle sur son corps qui change de manière indéniable.

En bref, Alice représente un objet de désir, mais surtout une inépuisable source de nostalgie pour les adultes. Un univers surréaliste qui rend perceptible l’inquiétude ressentie par Alice quand elle se trouve auprès des adultes. Une inquiétude grandissante puisqu’elle s’apprête à franchir la frontière entre l’enfance et l’âge adulte… Pourtant, sa grande sœur se l’imagine déjà comme une adulte qui « gardera, jusqu’à l’âge mûr, le cœur simple et affectueux de son enfance ». Et, finalement, si tout n’était qu’une question d’état d’esprit ?

Le livre Alice au pays des merveilles : une source inépuisable d’inspiration

Ce qui fait du livre de Lewis Carroll, Alice au pays des merveilles, un grand classique de la littérature jeunesse, c’est son intemporalité. Bien qu’il fût publié il y a plus de 150 ans maintenant, il continue d’inspirer les artistes d’aujourd’hui. Et plus particulièrement les illustrateurs ! Il faut dire que le texte ne se suffit pas à lui-même dans l’œuvre de Lewis Carroll, les illustrations donnent toute la puissance aux mots et ça, les dessinateurs l’ont bien compris ! Benjamin Lacombe fut l’un des premiers à proposer un beau livre, une édition extraordinaire d’Alice au pays des merveilles aux éditions du Soleil…

lewis carroll alice au pays de merveilles - Benjamin Lacombe

Plus récemment, c’est Aurélie Castex qui proposait un magnifique livre pop-up publié aux éditions du Chêne en octobre 2020. Sans jamais trahir le texte de Lewis Carroll, les illustrateurs s’en donnent à cœur joie et plongent, telle Alice, dans le monde fantastique du pays des merveilles pour mieux lui donner vie.

alice au pays des merveilles : lewis carroll livres

Mais si Alice au pays des merveilles inspire le monde de la littérature, il ravive également un sentiment de nostalgie chez les réalisateurs. Si Alice a su s’inscrire durablement dans le temps, on le doit sûrement à l’adaptation de Walt Disney. Dessin animé incontournable, il reprend le récit de Lewis dans les grandes lignes. Bien sûr, quelques passages sont éludés tandis que de nouveaux personnages apparaissent. Si l’histoire est fantasque, étrange peut-être un peu effrayante, elle reste très colorée et musicale ce qui permet de contrebalancer l’effet inquiétant.

Dans l’adaptation plus récente de Tim Burton, c’est le côté sombre et menaçant qui a été mis en avant par le réalisateur. Mais quelle adaptation ! Il faut dire que l’univers de Lewis Carroll et celui de Tim Burton entrent en corrélation de la plus juste des manières. Mais attention, il ne s’agit pas d’une adaptation fidèle. La version de Tim Burton se veut une suite du roman. Alice n’est plus une enfant, elle a désormais 19 ans et refuse de se plier aux conventions sociales imposées par sa famille. Nous retrouvons une jeune femme déterminée, une véritable héroïne. Elle n’est plus la petite fille chétive du roman jeunesse de Lewis Carroll qui papillonne en cherchant qui elle est. Cette fois-ci, Alice est investie d’une véritable mission…

Le livre à lire si vous avez Alice au pays des merveilles : Alice de l’autre côté du miroir de Lewis Carroll

Si vous avez aimé le livre Alice au pays des merveilles, il vous faut absolument lire la suite ! Pourquoi ? Tout simplement parce qu’Alice de l’autre côté du miroir est un roman jeunesse qui s’ancre dans la continuité du non-sens de Lewis Carroll. Une fois encore, l’auteur britannique malmène le temps et il vous faudra courir très vite pour rester en place. L’absurde est encore fois le maître du jeu dans un monde où Lewis Carroll se veut toujours plus incisif… Il affronte son lecteur et le met face à ses démons : sommes-nous capables d’accepter ce qui n’a pas de sens pour nous ?

alice de l'autre côté du miroir lewis carroll

Vous l’aurez compris, cette fois-ci, Alice ne va tomber dans un terrier, mais traverser un miroir… Et à l’image de notre reflet, tout est inversé dans ce nouveau monde. Bien que quelque peu déboussolée, rien n’empêchera Alice d’aller au bout de sa quête. Un univers baroque où Lewis Carroll allie l’absurdité aux rêves afin de nous faire découvrir des personnages tous aussi loufoques les uns que les autres. Tantôt bienveillants, tantôt effrayants, tantôt satiriques, ils s’incarnent comme des reflets amers de notre société…

Une réponse à “Êtes-vous sûrs de connaître tous les secrets d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll ?”

  1. Lepage dit :

    Bonjour,très belle analyse du roman Alice aux pays des merveilles. Et tout spécialement le passage où vous parler de la transition entre l’enfance et l’âge adulte. Je pense qu’effectivement certains adultes garde leurs âme d’enfants toutes leurs vie. Cela peut amener certains adultes à avoir des paroles blessantes envers cette personne qui est différente.moi je considère que c’est une force de voir le monde qui nous entoure différemment.cela permet aussi d’affronter les difficultés de la vie et de rebondir plus facilement. Merci pour cette belle analyse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article par Manon De Miranda

Amoureuse du voyage depuis son année d’expatriation en terres celtiques, Manon continue d’assouvir sa passion à travers les pages des livres qu'elle dévore. Mordue de lecture depuis sa tendre enfance, elle est responsable éditoriale pour le blog de Lireka.

Sur le même thème