fbpx

Le blog pour les lecteurs du monde entier

Littérature et Essais

Libérées ! Le combat féministe se gagne devant le panier de linge sale : un essai féministe militant et politique

En 2017, Titiou Lecoq publie Libérées ! Le combat féministe se gagne devant le panier de linge sale, et nous démontre que la lutte féministe débute dans le quotidien, en l’occurrence dans les tâches ménagères, et que la répartition de celles-ci en devient éminemment politique.

Journaliste, blogueuse, essayiste, romancière et spĂ©cialiste de la culture web, Titiou Lecoq s’est fait une place de renom dans le militantisme fĂ©ministe français. Et justement, tout son essai est un travail de recherche partant d’une simple chaussette oubliĂ©e devant le panier de linge sale. Mais est-ce uniquement un oubli ? Ou simplement le sentiment – souvent non conscientisĂ© – que quelqu’un d’autre le fera Ă  notre place ?

« Laisser moisir le linge sale, c’est aussi un acte politique »

titiou lecoq combat feministe

Note Babelio 4

4.33/5 (115 votes Babelio)

Titiou Lecoq nous dĂ©peint les problĂ©matiques sociĂ©tales de la rĂ©partition des tâches domestiques dans la sphère familiale. Elle met en lumière la part visible Ă  l’œil nu de ces tâches, et toute la part qui reste dans l’ombre. La charge mentale notamment, difficile Ă  voir par les autres, mais aussi difficile pour les concernĂ©es Ă  conscientiser.

Au 21ème siècle, beaucoup de personnes peuvent penser que la rĂ©partition des tâches est dĂ©sormais Ă©galitaire, et cela au sein mĂŞme d’un couple. Pourtant, le temps de travail est majoritairement supĂ©rieur pour les femmes, notamment dans les tâches considĂ©rĂ©es comme peu « nobles ». Les hommes en font plus qu’avant, mais toujours dans des tâches qui sont valorisantes (sorties, Ă©ducation, sport, jardinage, etc.)

Titiou Lecoq dĂ©peint avec brio l’ambivalence omniprĂ©sente pour les femmes de vouloir une rĂ©partition plus juste, mais Ă©galement cette satisfaction d’avoir le pouvoir Ă  la maison, la sphère domestique Ă©tant l’une des rares oĂą la femme est dĂ©cisionnaire. Les hommes sont du domaine de l’extĂ©rieur, de l’action, tandis que les femmes sont toujours assimilĂ©es Ă  l’intĂ©rieur.

L’explication de ces comportements intĂ©grĂ©s est systĂ©mique, hĂ©ritage de notre histoire. L’Ă©ducation Ă  la propretĂ©, la femme comme pilier du domestique, toutes ces valeurs sont aujourd’hui inactuelles, mais toujours ancrĂ©es. C’est le « rĂ©sultat de notre incorporation du genre ».

Ă€ travers cet essai, Titiou Lecoq permet aux femmes (et hommes) de conscientiser des schĂ©mas ancrĂ©s, intĂ©riorisĂ©s, et donne ainsi des clĂ©s pour s’en extirper.

Il est aujourd’hui temps de repenser la sphère privĂ©e, il est temps pour les hommes d’apprĂ©hender l’intĂ©rieur. Et Ă  nous, femmes du monde entier, continuons le combat et mobilisons-nous pour conquĂ©rir l’extĂ©rieur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article par Marie-Lou Bencteux

En formation pour être professeure des écoles, Marie-Lou est passionnée par la musique, le cinéma et le dessin. Elle lutte depuis quelques années pour la cause féministe.

Sur le même thème