fbpx

Le blog pour les lecteurs du monde entier

Littérature et Essais

Le prix Femina 2021 dévoile ses sélections et ses lauréats !

On ne les arrête plus ! Les jurys des différents prix littéraires font tomber leur sélection les uns après les autres. Après le Goncourt et le Médicis, c’est donc le Femina qui nous dévoile sa sélection et ses lauréats 2021… Mais qui viendra succéder au fameux Nature humaine de Serge Joncour ?

C’est donc le 8 septembre que le jury exclusivement du Fémina a dévoilé sa sélection à son tour. Mais après le Goncourt et le Médicis, ce n’est plus qu’une question de temps nous direz-vous ! Tandis que la rentrée littéraire continue de battre son plein en librairie, certains auteurs commencent à sortir du lot… Lesquels ? Un peu de patience, nous y arrivons !

prix fémina 2021

Pour cette année 2021, le jury a sélectionné pas moins de 17 romans français et 16 romans étrangers. Eh oui, c’est une sélection un peu plus généreuse que celle de l’an passé. Malgré cela, on notera que le jury exclusivement féminin du prix Fémina nous a élaboré une liste éclectique. Cependant, nous pouvons déjà vous dire que deux auteurs sont à suivre de très près… En effet, après avoir été sélectionné par le Goncourt et le Médicis, voilà que Mohamed Mbougar Sarr et Christine Angot sont de retour dans la sélection du Fémina. Feront-ils également partie de la sélection du Renaudot 2021 ? Il ne vous reste plus que quelques heures à attendre pour le découvrir… 

En ce qui concerne le prix Fémina 2021, le jury vous donne rendez-vous les 29 septembre et 13 octobre prochains pour les prochaines sélections avant une remise de prix qui aura lieu le 25 octobre prochain au musée d’Histoire de Paris. 

Prix Fémina 2021 : les 17 romans français en lice 

  • Le voyage dans l’Est de Christine Angot aux éditions Flammarion 
  • La plus secrète mémoire des hommes de Mohamed Mbougar Sarr aux éditions Philippe Rey 
  • Rien ne t’appartient de Natacha Appanah aux éditions Gallimard 
  • La carte postale d’Anne Berest aux éditions Grasset 
  • Satisfaction de Nina Bouraoui aux éditions JC Lattès 
  • Le fils de l’homme de Jean-Baptiste Del Amo aux éditions Gallimard 
  • Le voyant d’Etampes d’Abel Quentin aux éditions de l’Observatoire 
  • Climax de Thomas B. Reverdy aux éditions Flammarion 
  • Les enfants de Cadillac de François Noudelmann aux éditions Gallimard 
  • Farouches de Fanny Taillandier aux éditions Le Seuil  
  • Le rire des déesses d’Ananda Devi aux éditions Grasset 
  • S’adapter de Clara Dupont-Monod aux éditions Stock 
  • Parle tout bas d’Elsa Fottorino aux éditions Mercure de France 
  • La disparition de Jim Thompson de Vincent Hein aux éditions Arléa 
  • Les envolés d’Etienne Kern aux éditions Gallimard 
  • Dernière oasis de Charif Majdalani aux éditions Actes Sud  
  • 24 fois la vérité de Raphaël Meltz aux éditions Le Tripode 

Prix Fémina 2021 : les 16 romans étrangers en course 

  • Madame Hayat d’Ahmet Altant aux éditions Actes Sud 
  • Où vivaient les gens heureux de Joyce Maynard aux éditions Philippe Rey 
  • Poussière dans le vent de Leonardo Padura aux éditions Métailié  
  • Les Prophètes de Robert Jones Jr aux éditions Grasset 
  • Memorial drive de Natasha Trethewey aux éditions de L’Olivier 
  • Les occasions manquées de Lucy Fricke aux éditions Le Quartanier 
  • Les lanceurs de feu de Jan Carson aux éditions Sabine Wespieser 
  • Monsieur N. de Najwa Barakat aux éditions Actes Sud  
  • L’étrangère de Claudia Durastanti aux éditions Buchet-Chastel 
  • Carnet de mémoires coloniales d’Isabela Figuereido aux éditions Chandeigne 
  • Le chat, le général et la corneille de Nino Haratischwili aux éditions Belfond 
  • Hadès, argentine de Daniel Loedel aux éditions La Croisée 
  • Eichmann à Buenos Aires d’Ariel Magnus aux éditions de L’Observatoire 
  • Au nom des miens de Nina Wähä aux éditions Robert Laffont 
  • Le grand rire des hommes assis au bord du monde de Philipp Weiss aux éditions Le Seuil 
  • Parce que Vénus a frôlé un cyclamen le jour de ma naissance de Mona Hovring aux éditions Notabilia 

Le 29 septembre, le jury du prix Fémina s’est de nouveau réuni. Qu’en est-il ressorti ? Eh bien, la deuxième sélection du prix Femina pardi ! Vous trouverez encore 11 livres français – mais ce sera sans La carte postale d’Anne Berest, oui le même roman qui sème la zizanie au sein des jurés du Goncourt – et  11 romans étrangers encore en course pour le titre. Et si vous vous demandiez déjà si Mohamed Mbougar Sarr, le chouchou des différents jurys de prix littéraires, était toujours présent dans la course… c’est un grand oui ! Le rendez-vous est désormais donné au 13 octobre prochain pour la troisième et dernière sélection du prix Femina 2021.

Deuxième sélection du prix Fémina 2021 : les 11 romans français

  • La plus secrète mémoire des hommes de Mohamed Mbougar Sarr aux éditions Philippe Rey
  • Le voyage dans l’Est de Christine Angot aux éditions Flammarion
  • Rien ne t’appartient de Natacha Appanah aux éditions Gallimard 
  • Le fils de l’homme de Jean-Baptiste Del Amo aux éditions Gallimard 
  • Satisfaction de Nina Bouraoui aux éditions JC Lattès 
  • S’adapter de Clara Dupont-Monod aux éditions Stock 
  • Climax de Thomas B. Reverdy aux éditions Flammarion 
  • Le rire des déesses d’Ananda Devi aux éditions Grasset 
  • La disparition de Jim Thompson de Vincent Hein aux éditions Arléa 
  • Dernière oasis de Charif Majdalani aux éditions Actes Sud  
  • Le voyant d’Etampes d’Abel Quentin aux éditions de l’Observatoire

Deuxième sélection du prix Fémina 2021 : les 11 romans étrangers

  • Madame Hayat d’Ahmet Altant aux éditions Actes Sud 
  • Poussière dans le vent de Leonardo Padura aux éditions Métailié  
  • Où vivaient les gens heureux de Joyce Maynard aux éditions Philippe Rey 
  • Memorial drive de Natasha Trethewey aux éditions de L’Olivier 
  • Monsieur N. de Najwa Barakat aux éditions Actes Sud  
  • Les lanceurs de feu de Jan Carson aux éditions Sabine Wespieser 
  • Les occasions manquées de Lucy Fricke aux éditions Le Quartanier 
  • Carnet de mémoires coloniales d’Isabela Figuereido aux éditions Chandeigne 
  • Hadès, argentine de Daniel Loedel aux éditions La Croisée 
  • Eichmann à Buenos Aires d’Ariel Magnus aux éditions de L’Observatoire 
  • Les enfants de la Volga de Gouzel Iakhina aux éditions Noir sur Blanc

Prix Fémina 2021 : 13 essais entrent dans la course

  • Un étranger nommé Picasso d’Annie Cohen-Solal aux éditions Fayard
  • La vie derrière soi : fins de la littérature d’Antoine Compagnon aux éditions Les Équateurs
  • Apocalypse cognitive de Gérald Bronner aux éditions PUF
  • La question trans de Claude Habib aux éditions Gallimard
  • La honte est sentiment révolutionnaire de Frédéric Gros aux éditions Albin Michel
  • Toucher le vertige d’Arthur Lochmann aux éditions Flammarion
  • Jacques Schiffrin : un éditeur en exil d’Amos Reichman aux éditions Le Seuil
  • Le mirage #metoo de Sabine Prokhoris aux éditions Le Cherche Midi
  • La traversée : une odyssée au cœur de l’Afrique de Patrick De Saint-Exupéry aux Les Arènes
  • Les déraisons modernes de Perrine Simon-Nahum aux éditions de L’Observatoire
  • C’était Merkel de Marion Van Renterghem aux éditions Les Arènes
  • L’autre à distance : quand une pandémie touche à l’intime d’Anne Muxel aux éditions Odile Jacob
  • Depuis que je vous ai lu, je vous admire : visites d’écrivains à leurs maîtres de Catherine Sauvat aux éditions Fayard

Le mercredi 13 octobre, le jury a dévoilé sa sélection finale ! De onze romans à cinq, certains auteurs phares sont désormais évincés. Le voyage dans l’Est de Christine Angot n’est désormais plus dans la course… serait-ce une route toute tracée vers le Goncourt ? Seul le temps nous le dira… En revanche, le chouchou de cette année, Mohamed Mbougar Sarr reste dans la partie ! Mais qui sera le prix Femina 2021 ? Rendez-vous le 25 octobre prochain pour le découvrir.

Les 5 romans finalistes du prix Femina 2021

  • La plus secrète mémoire des hommes de Mohamed Mbougar Sarr aux éditions Philippe Rey
  • S’adapter de Clara Dupont-Monod aux éditions Stock
  • Satisfaction de Nina Bouraoui aux éditions JC Lattès
  • Le fils de l’homme de Jean-Baptiste Del Amo aux éditions Gallimard
  • Climax de Thomas B. Reverdy aux éditions Flammarion

Les 5 romans étrangers finalistes du prix Femina 2021

  • Madame Hayat d’Ahmet Altant aux éditions Actes Sud 
  • Poussière dans le vent de Leonardo Padura aux éditions Métailié  
  • Les lanceurs de feu de Jan Carson aux éditions Sabine Wespieser 
  • Où vivaient les gens heureux de Joyce Maynard aux éditions Philippe Rey 
  • Hadès, argentine de Daniel Loedel aux éditions La Croisée 

Les 5 essais finalistes du prix Femina 2021

  • La honte est sentiment révolutionnaire de Frédéric Gros aux éditions Albin Michel
  • La question trans de Claude Habib aux éditions Gallimard
  • Les déraisons modernes de Perrine Simon-Nahum aux éditions de L’Observatoire
  • Toucher le vertige d’Arthur Lochmann aux éditions Flammarion
  • Jacques Schiffrin : un éditeur en exil d’Amos Reichman aux éditions Le Seuil

Et le prix Femina 2021 récompense… S’adapter de Clara Dupont-Monod

C’est ce lundi 25 octobre que les résultats sont tombés. Les résultats des grands prix littéraires d’automne commencent à tomber et c’est le prix Femina qui a ouvert le bal en récompensant Clara Dupont-Monod pour son roman intitulé S’adapter et publié aux éditions Stock.

Avec S’adapter, un roman d’inspiration autobiographique, Clara Dupont-Monod retrace l’incroyable destin d’une famille ébranlé par l’arrivée d’un enfant handicapé. Ce bébé ne sera jamais comme les autres membres de la fratrie, et la fratrie ne sera plus jamais la même. Pour le meilleur et pour le pire, la vie de cette famille vient de basculer pour toujours. Usant d’une plume tantôt drôle, tantôt acerbe, tantôt émouvante, l’autrice signe une « déclaration d’amour à la famille moderne » selon les mots d’Étienne de Montety. En bref, un livre sublime au service d’un sujet bouleversant.

Quant au prix Femina étranger 2021, il revient à l’auteur turc, Ahmet Altant pour son livre Madame Hayat. Un livre qui nous conte une histoire d’amour interdite entre un jeune homme et une femme d’âge mûr dans une Turquie encore très patriarcale. Un roman qui nous rappelle que la vie doit être vécue comme si chaque instant était le dernier.

Pour terminer, le prix Femina essai 2021 est revenu à Annie Cohen-Solal intitulé Un étranger nommé Picasso. Une sacrée surprise puisque l’ouvrage ne figurait pas dans la sélection féministe établie par le jury prix Femina 2021 ! Cet ouvrage revient sur le dossier Picasso, cet homme qui fut signalé à la police après avoir omis de signaler son changement de résidence en France. Le voilà désormais affublé d’un dossier d’étranger qui le poursuivra jusqu’à sa naturalisation en 1940…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article par Manon De Miranda

Amoureuse du voyage depuis son année d’expatriation en terres celtiques, Manon continue d’assouvir sa passion à travers les pages des livres qu'elle dévore. Mordue de lecture depuis sa tendre enfance, elle est responsable éditoriale pour le blog de Lireka.

Sur le même thème