fbpx

Le blog pour les lecteurs du monde entier

Littérature et Essais

La sélection du grand prix du roman de l’Académie française 2021 dévoilée

Les membres du jury de l’Académie française auront pris leur temps, mais c’est chose faite ! La sélection du grand prix du roman de l’Académie française 2021 a enfin été dévoilée. Qui succédera à La grande épreuve d’Etienne Montety ?

La rentrée littéraire commence de s’essouffler doucement, mais les prix littéraires n’avaient pas encore dit leur dernier mot. Preuve en est avec le grand prix du roman de l’Académie française 2021 ! C’est ce 30 septembre que le jury s’est réuni pour délivrer sa première sélection… et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle vous réserve quelques surprises 

sélection livres prix académie française

En effet, si d’ordinaire le jury du prix Renaudot s’affiche comme le justicier de la littérature, le jury de l’Académie française a décidé de jouer les sauveurs à son tour. En effet, quelques auteurs oubliés des grands prix littéraires inscrivent enfin leur nom dans le marbre des prestigieux prix littéraires 2021 comme Sylvie Yvert, Jérôme Chantreau ou encore Jean de Boishue. 

Mais qu’à cela ne tienne ! Le jury n’en a pour autant pas oublié le grand chouchou de cette année… Mohamed Mgougar Sarr. C’est un sans faute pour le jeune écrivain sénégalais qui, avec La plus secrète mémoire des hommes, aura réussi à séduire toute la scène littéraire. Il ne nous reste plus qu’à savoir lequel des grands prix littéraires il va finalement remporter.

Parmi les titres retenus, vous retrouverez également quelques noms connus comme celui de Natacha Apannah, David Diop ou encore Christophe Donner… Mais pour connaître celui qui succédera à La grande épreuve d’Étienne Montety, il vous patienter encore un peu. En effet, le Grand prix du roman de l’Académie française 2021 sera proclamé le 28 octobre prochain. Mais en attendant, le jury de l’Académie française vous donne rendez-vous le 14 octobre prochain pour découvrir sa deuxième sélection… 

Les 12 livres sélectionnés pour le Grand prix du roman de l’Académie française 

  • La plus secrète mémoire des hommes de Mohamed Mbougar Sarr aux éditions Philippe Rey 
  • Rien ne t’appartient de Nathacha Apannah aux éditions Gallimard 
  • La porte du voyage sans retour de David Diop aux éditions Le Seuil  
  • La France goy de Christophe Donner aux éditions Grasset 
  • Au moins le souvenir de Sylvie Yvert aux éditions Héloïse d’Ormesson 
  • On ne parle plus d’amour de Stéphane Hoffmann 
  • Le dernier tribun de Gilles Martin-Chauffier 
  • Le voyant d’Etampes d’Abel Quentin aux éditions de L’Observatoire 
  • Bélhazar de Jérôme Chantreau aux éditions Phébus 
  • Le roi qui voulait voir la mer de Gérard de Cortanze aux éditions Albin Michel 
  • Mon maître et mon vainqueur de François-Henri Désérable aux éditions Gallimard 
  • La vie interrompue de Sergueï Alexandrovitch Essine de Jean de Boishue aux éditions Bartillat 

C’est ce 14 octobre que le jury du Grand prix du roman de l’Académie française s’est de nouveau réuni. Ils ne sont désormais plus que trois finalistes à encore pouvoir prétendre remporter le précieux sésame. Notons que si Mohamed Mgbougar Sarr figure parmi les heureux élus, plus aucune femme n’est en course. Un comble quand on sait qu’aucune femme n’a plus remporté ce prix littéraire depuis 2016… Il ne vous reste plus qu’à vous donner rendez-vous le 28 octobre prochain pour enfin connaître le nom du lauréat du Grand prix du roman de l’Académie française !

Les 3 romans finaliste du Grand prix de l’Académie française

  • La plus secrète mémoire des hommes de Mohamed Mbougar Sarr aux éditions Philippe Rey
  • Mon maître et mon vainqueur de François-Henri Désérable aux éditions Gallimard
  • Le dernier tribun de Gilles Martin-Chauffier

Et le gagnant du grand prix du roman de l’Académie Française 2021 est… Mon maître et mon vainqueur

C’est ce jeudi 28 octobre que le jury du Grand prix du roman de l’Académie française 2021 a enfin dévoilé son grand gagnant. Vous pensiez que Mohamed Mbougar Sarr allait l’emporter haut la main ? Eh bien, détrompez-vous… Le doute subsiste, mais impossible de penser que La plus secrète mémoire des hommes ne remportera pas le prix Goncourt ou le prix Renaudot… Verdict le 3 novembre ! Mais revenons à nos moutons voulez-vous ?

Distingué pour son roman intitulé Mon maître et mon vainqueur, François-Henri Désérable est loin d’en être à son coup d’essai en matière de littérature. En effet, il s’était déjà fait remarquer en 2017 avec Un certain M. Pikielny, un livre qui retraçait le mystérieux destin d’un voisin de Romain Gary. Très inspiré par les grands écrivains français, François-Henri Désérable a, cette fois-ci, orienté son récit sur le couple Verlaine et Rimbaud… non sans une teinte d’humour ! En effet, dans Mon maître et mon esclave, il est surtout question d’une passion amoureuse tourmentée. À l’image des deux poètes, Vasco et Tina entretiennent une relation entre amour et désamour jusqu’au jour où… Alors ? Procès ou éloge de l’amour ? On vous laisse en décider…

Déjà écoulé à plus de 4000 exemplaires, nul doute que, poussé par le Grand prix du roman de l’Académie française 2021, Mon maître et mon vainqueur trouvera bientôt de nouveaux lecteurs… qu’ils soient portés sur la littérature érudite, le registre familier (voire cru) ou encore la beauté des mots. Parce que finalement, c’est ça le talent de François-Henri Désérable : une plume qui mêle légèreté, habilité, émotion et virtuosité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article par Manon De Miranda

Amoureuse du voyage depuis son année d’expatriation en terres celtiques, Manon continue d’assouvir sa passion à travers les pages des livres qu'elle dévore. Mordue de lecture depuis sa tendre enfance, elle est responsable éditoriale pour le blog de Lireka.

Sur le même thème