fbpx

Le blog pour les lecteurs du monde entier

Littérature et Essais

Amélie Nothomb revient avec un nouveau livre aussi puissant que libérateur

Ce n’est plus vraiment une surprise ! À chaque nouvelle rentrée littéraire, son nouveau roman d’Amélie Nothomb. Mais ne vous fiez pas aux apparences, Premier sang n’est pas tout à fait comme ses autres livres, l’autrice belge s’y dévoile comme elle ne l’avait jamais fait auparavant…

On y est ! La rentrée littéraire de septembre 2021 commence de se profiler doucement à l’horizon et, déjà, elle nous met l’eau à la bouche avec ses futures parutions. Et puisqu’Amélie Nothomb ne déroge jamais à la règle, elle publiera son trentième livre – eh oui, déjà ! – dans sa maison d’édition fétiche. À vos agendas donc ! C’est le 18 août prochain que Premier sang, le nouveau roman d’Amélie Nothomb, paraîtra aux éditions Albin Michel.

les aerostats amelie nothomb dernier livre

Après son dernier livre, Les Aérostats, où elle nous emmenait dans la ville qui l’a vue grandir, ce sont maintenant les secrets sa propre famille qu’elle a choisi de nous dévoiler. Vous vous en doutez, Amélie Nothomb vient probablement de signer le roman le plus intime de sa carrière. Terriblement puissant, Premier sang raconte son père avec beaucoup d’émotions et de pudeur. Un père qu’elle a perdu au début du premier confinement et à qui, malheureusement, elle n’a pas pu dire au revoir comme elle l’aurait souhaité.

Ce livre, qui sonne comme un adieu à son père, oscille entre l’hommage et l’exercice d’exorcisation. Vous l’aurez compris, Premier sang est certainement l’un de ses romans les plus émouvants. D’ailleurs, il ne sera pas sans rappeler Soif à ses fervents admirateurs… Cependant, comme à son habitude, l’autrice belge reste énigmatique et laisse derrière elle une phrase nébuleuse pour vous tenir en haleine jusqu’à sa parution : « Il ne faut pas sous-estimer la rage de survivre ».

Le nouveau livre d’Amélie Nothomb interroge la vie et la mort

premier roman amélie nothomb

Bonne nouvelle pour les impatients ! En assistant à la présentation de la rentrée littéraire des éditions Albin Michel, nous avons pu dénicher quelques informations croustillantes sur le prochain roman d’Amélie Nothomb… En prenant pour point de départ un événement traumatisant de la vie de son père, l’autrice belge nous confronte à la question de la mort. Vous êtes-vous déjà demandé ce à quoi vous penseriez si vous deviez être confrontés à une mort imminente ?

En remontant le fil du temps, Amélie Nothomb nous plonge dans les souvenirs de son père, Patrick Nothomb. Alors qu’il est en pleine négociation pour tenter de libérer les otages de Stanleyville au Congo, il sait qu’il est en train de tutoyer la mort. Et que faire sinon se plonger dans ses souvenirs ? Ne dit-on pas qu’au moment fatidique, c’est notre vie que nous voyons défiler devant nos yeux ?

Que se passe-t-il avant la vie ? Et après ? Pour Amélie Nothomb, « l’enfance est tout près de la mort ». L’enfant vient au monde avec la clé du mystère, mais l’oublie presque instantanément. C’est donc tout naturellement qu’elle s’est lancée sur les traces de sa famille afin de pouvoir mettre des mots sur la flamme incandescente de l’enfance de celui qu’on surnommait Paddy.

Une enfance que sa fille qualifiera de solitaire, marquée par la disparition de son père, la douleur d’une mère inconsolable et les liens étranges mais solides qu’il entretenait avec la famille Nothomb « Il faut le dire, rencontrer les Nothomb, c’est rencontrer une tribu de sauvage ». Mais pour Amélie Nothomb, aucun doute, c’est sa trajectoire sinueuse qui a fait de lui un héros à Stanleyville.

Vous l’aurez compris, en alliant son besoin de se reconnecter à son père au vertige extraordinaire de la mort, Amélie Nothomb tente de percer le mystère de la vie avec une grande sensibilité et une poésie envoûtante. En bref, Premier sang, c’est tout simplement du grand Amélie Nothomb !

2 réponses à “Amélie Nothomb revient avec un nouveau livre aussi puissant que libérateur”

  1. La saxo magicienne dit :

    Hâte Amélie de vous lire, on se revoit prochainement…

  2. Esquinance dit :

    Etant professeur de lettres classiques, La lecture est une de mes passions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article par Manon De Miranda

Amoureuse du voyage depuis son année d’expatriation en terres celtiques, Manon continue d’assouvir sa passion à travers les pages des livres qu'elle dévore. Mordue de lecture depuis sa tendre enfance, elle est responsable éditoriale pour le blog de Lireka.

Sur le même thème