fbpx

Le blog pour les lecteurs du monde entier

Littérature et Essais

Les possibles : une ode à l’instant présent signée Virginie Grimaldi

Ce n’est plus un secret, chaque nouveau livre de Virginie Grimaldi est un succès et, à coup sûr, un rendez-vous fort en émotions. Un mélange de joie, ponctué d’humour, beaucoup d’amour, quelques pincements au cœur, telle est la recette magique de l’autrice pour séduire ses lecteurs. Et c’est pour cela qu’on attendait avec impatience Les Possibles

C’est en 2015 que sort Le premier jour du reste de ma vie, le premier roman de Virginie Grimaldi, autrice bordelaise, à cette époque encore inconnue. Un an plus tard arrive en librairie Tu comprendras quand tu seras plus grande puis tout s’enchaîne… Cinq autres romans paraissent et deviennent rapidement des best-sellers. Des romans empreints d’une grande sensibilité, qui abordent des sujets poignants, survolés par une touche de légèreté. Et c’est précisément grâce à ce combo gagnant qu’elle devient, en 2019 et 2020, la romancière la plus lue en France et que ses histoires sont désormais traduites dans plus de vingt langues !

virginie grimaldi les possibles

Note Babelio 4

4.37/5 (313 votes Babelio)

Se plonger dans les romans de Virginie Grimaldi, c’est partir à la rencontre de personnages attachants et authentiques. C’est suivre leurs histoires avec beaucoup d’émotions. Cette fois-ci, dans Les possibles, nous partons à la rencontre de Juliane, une mère de famille qui aime que tout soit en ordre et organisé dans sa vie ! Et de son papa, Jean, qui va se retrouver à devoir vivre chez sa fille à la suite d’un incendie qui a ravagé sa maison. Le hic c’est que Jean est tout sauf organisé et discret… Il est plutôt du genre barré et limite rebelle. En bref, tout l’opposé de Julianne ! Un véritable chamboulement pour la petite famille bien tranquille. Malheureusement, ce n’est pas le changement le plus important que Julianne va devoir gérer… En effet, la jeune femme va rapidement découvrir son père sous un autre jour, apprendre à le connaître tout en redessinant leur avenir…

Étant amoureuse des romans de Virginie Grimaldi, j’avais bien évidemment hâte de découvrir celui-ci, et comme prévu, je ne suis pas déçue… c’est une nouvelle fois un énorme coup de cœur ! La plume de l’autrice est tellement agréable et délicate qu’elle transforme instantanément la lecture en un véritable bonheur. C’est simple et beau à lire. Chaque page se veut un véritable hommage rendu à ses personnages.

Dans Les possibles, les thèmes abordés sont pour la plupart très durs à affronter : on parle de maladie, de la vieillesse et de son abominable compagnon : le deuil. Vous l’aurez compris, les relations familiales sont au centre de l’intrigue et mettent en scène différentes générations, ce qui apporte à certaines scènes beaucoup de tendresse et de légèreté. C’est particulièrement perceptible dans les dialogues entre Jean et son petit-fils, Charlie. En effet, ces instants contrebalancent l’ambiance parfois pesante du roman. On peut le dire, Virginie Grimaldi a l’art et la manière du nous faire passer du rire aux larmes. À la fois drôle et touchante, l’autrice réussit à nous toucher en plein cœur. Heureusement, l’ensemble est traité avec beaucoup de justesse et de bienveillance. En oscillant entre les instants de douceurs et les conversations lourdes de sens, elles nous rappellent l’importance de profiter de chaque instant de notre vie et de nos proches !

« Le temps passe encore plus vite quand on le rattrape »

Les possibles de Virginie Grimaldi, vous l’aurez compris, c’est une leçon de vie poignante ! À travers l’histoire de Juliane et Jean, Virginie Grimaldi nous fait parvenir un message important, celui d’être reconnaissant de ce que la vie nous offre. Elle nous rappelle, également, de savourer la chance de pouvoir vivre auprès de nos proches et de faire preuve de gratitude pour tous ces instants de vie qui deviendront de précieux souvenirs… Malgré les angoisses qui nous prennent aux tripes parfois, il faut trouver la force de profiter au maximum de l’instant présent !

« Tant que la partie n’est pas finie, il est encore l’heure de tous les possibles »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article par Margaux Peyrot

Margaux est une jeune maman épanouie et grande enfant au quotidien. Elle est passionnée par l’univers de Disney, la décoration d’intérieur, la photographie mais surtout la lecture qui occupe une place importante dans sa vie (https://hellomargotte.home.blog/)