fbpx

Le blog pour les lecteurs du monde entier

BD et Mangas

Les Carnets de l’Apothicaire : un manga addictif qui regorge de mystères

Mystérieux, intrigant et addictif, le premier tome des Carnets de l’Apothicaire d’Itsuki Nanao et Nekokurage semble posséder tous les ingrédients pour figurer dans les meilleurs mangas de l’année 2021. Vous n’êtes pas encore convaincus ? Alors laissez-moi vous persuader du contraire…

Chers lecteurs, bonjour à tous ! Je suis ravie de vous retrouver pour vous parler d’une nouveauté seinen. Le premier tome des Carnets de l’Apothicaire est sorti le 21 janvier en France et je peux vous dire qu’il a fait un très bon démarrage. La jaquette intrigue déjà énormément, mais l’intérieur du manga vous réserve encore plus de surprises… Et je suis prête à parier que son histoire originale saura vous convaincre comme elle m’a convaincue.

Les carnets de l’apothicaire : de quoi ça parle ?

À 17 ans, Mao Mao a une vie compliquée. Formée dès son jeune âge par un apothicaire du quartier des plaisirs, elle se retrouve enlevée et vendue comme servante dans le quartier des femmes du palais impérial. Entouré de hauts murs, il est coupé du monde extérieur. Afin de survivre dans cette prison de luxe, grouillante de complots et de basses manœuvres, la jeune fille tente de cacher ses connaissances pour se fondre dans la masse.

meilleur manga 2021 : les carnets de l'apothicaire

Note Babelio 4

4.37/5 (90 votes Babelio)

Mais, quand les morts suspectes de princes nouveau-nés mettent la cour en émoi, sa passion pour les poisons prend le dessus. Elle observe, enquête… et trouve la solution ! En voulant bien faire, la voilà repérée… Jinshi, haut fonctionnaire aussi beau que calculateur, devine son talent et la promeut goûteuse personnelle d’une des favorites de l’empereur. Au beau milieu de ce nid de serpents, le moindre faux pas pourrait lui être fatal.

Les carnets de l’Apothicaire : pour quels lecteurs ?

Les Carnets de l’Apothicaire est une série de mangas écrite par Itsuki Nanao et illustrée par Nekokurage. Alors que seuls deux tomes sont sortis en France aux éditions Ki-oon, 7 tomes sont déjà parus au Japon et la série est loin d’être terminée. Ce premier tome comporte 168 pages et se lit donc assez rapidement. Les thèmes de ce manga sont l’enquête, la médecine, et le mystère. Il fait partie des mangas type « tranche de vie » avec une petite dose de drame. Cela change de du manga cocooning classique et nous embarque dans un récit historique très prenant qui peut être lu dès 13 ans.

Les carnets de l’Apothicaire : qu’est-ce que j’en ai pensé ?

La première chose qui m’a attirée dans ce manga, ce sont les dessins. Les illustrations sont pleines de fleurs, de plantes, de vêtements traditionnels japonais qui prennent vie dans le décor somptueux du palais impérial. L’architecture est richement décorée et les détails sont soignés. J’ai beaucoup aimé découvrir cet univers riche et poétique. Cela transparaît dès la vue de la jaquette.

Mao Mao est une jeune fille au passé mouvementé. En effet, après avoir été élevée dans le quartier des plaisirs, elle a été vendue pour servir au palais comme domestique. On peut d’abord rester un peu circonspect face à son éducation au quartier des plaisirs (je ne vais pas expliquer ce que c’est, je pense que vous l’avez deviné). Mais cette éducation n’apparaît pas comme étrange pour la jeune fille et, en tant que lectrice, je n’ai rien vu de choquant concernant cet aspect car il s’agit d’un passé très légèrement évoqué. Toutefois, cela lui a permis d’amasser beaucoup de connaissances pour ainsi devenir une experte en poisons – bien qu’elle maîtrise également la manipulation des remèdes médicinaux.

Pour se protéger, elle préfère taire ses compétences, mais les évènements suspects se déroulant au palais la forcent à réagir. C’est là qu’elle va être repérée et promue goûteuse. J’ai beaucoup aimé comment l’histoire fut menée. Et une chose est sûre, Mao Mao a du caractère et elle est pleine de ressources. On sent venir l’idée que chaque tome sera l’occasion de mener l’enquête sur un ou deux mystères tout en gardant une grosse intrigue en toile de fond. Une intrigue qui sera approfondie tout au long de la série de mangas.

À noter qu’un personnage secondaire m’a marquée pour son intelligence et son ingéniosité : Jinshi. Celui-ci est un haut fonctionnaire de l’empereur. Il veille sur le quartier des femmes dans le palais, qui est concrètement un harem ou seuls les eunuques peuvent aller et venir. Cet aspect peut déranger certains lecteurs, et c’est tout à fait logique. Toutefois, cela n’est pas abordé de manière malsaine mais plutôt comme une culture nationale.

les carnets de l'apothicaire, tome 2 : top manga 2021

Jinshi est un homme puissant qui ne comprend pas pourquoi Mao Mao lui résiste. Mais la jeune fille n’est pas dupe, Jinshi est là pour l’espionner. Preuve en est, c’est qui lui est chargé de communiquer à l’empereur quelles femmes doivent être élues au rang de favorites – pour faire court, celles qui n’ont pas fait de charme à Jinshi et qui sont donc fidèles à l’empereur. C’est ainsi qu’il décide de tester Mao Mao et, promis, le comique de situation ne va pas tarder à poindre… Aussi incongru que cela puisse paraître, il devient étrange et scintillant lorsque celle-ci le rejette. Une relation qui promet déjà d’être drôle et intrigante et dont on a hâte de découvrir tous les tenants et aboutissants dans les prochains tomes.

les carnets de l'apothicaire, tome 3 : top manga 2021

Un autre aspect fort intéressant se cache dans la résolution du second mystère du tome (que je ne vous dévoilerai pas, n’ayez crainte), on tire un enseignement subtil en tant que lecteur. Je ne sais pas si cela sera le cas pour les autres mystères, mais c’était agréable de finir sur une douce note.

En somme, Les Carnets de l’Apothicaire est un manga intrigant de l’année 2021, un manga avec beaucoup de mystères et des intrigues laissées en suspens qui nous donne envie de revenir. De plus, on devine se dessiner une petite rivalité romantique à venir dans un décor fleuri et élégant. J’ai moi-même déjà hâte d’acheter le second tome qui est déjà paru en France et dont le troisième sortira le 6 mai prochain. Qui sait ? Peut-être pourrez-vous enchaîner les trois tomes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article par Chiara Van Der Putten

Chiara est une future professeur des écoles, passionnée de lecture en tout genre : romances, fantasy, mangas et bandes dessinées. Elle vous parle aussi de musique et de voyages, d'autres univers qui la passionnent ! (http://spacebubble.fr/)