fbpx

Le blog pour les lecteurs du monde entier

BD et Mangas

Amours liquides : l’amour rangé dans des dossiers, avec mode d’emploi

Avec sa bande dessinée Amours liquides, Lilith nous emmène au cœur de la vie amoureuse de Roxane, une jeune mère de famille très récemment séparée de son compagnon… Êtes-vous prêts à tester les sites de rencontre en sa compagnie ?

Lilith Bekmezian (aka Lilith) est une autrice, illustratrice, scénographe et enseignante française vivant à Montreuil. Après avoir obtenu son diplôme de scénographie à l’école Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, elle se tourne vers le cinéma en tant que directrice artistique et illustratrice. Depuis 2002, elle travaille essentiellement pour des longs métrages (L’ennemi public n°1, L’instinct de mort, Lord of War, Au revoir là-haut ou encore The French Dispatch) et on lui demande parfois de réaliser des accessoires de films. Elle enseigne également depuis 5 ans à la FEMIS (École Nationale Supérieure des Métiers de l’Image et du Son).

Depuis maintenant deux ans, Lilith se lance dans des projets plus personnels avec la BD. C’est ainsi qu’en mai 2021, paraissait aux éditions Delcourt, sa première bande dessinée intitulée Amours liquides.

amours liquides lilith

Après son divorce – et peut-être un tantinet influencée par les discours désapprobateurs de sa mère, Roxanne se demande si elle a pris la bonne décision, mais déjà, au fond d’elle-même, elle sent qu’elle a besoin de « légèreté ». Après de nombreuses discussions avec ses amies, elle décide de s’inscrire sur un site de rencontre, et c’est à partir de là que l’engrenage commence.

Roxane rencontre une multitude d’hommes, tous plus différents les uns que les autres, et enchaîne les relations d’un soir. Mais loin de les oublier, elle s’évertue à monter un dossier sur chaque homme qui a traversé sa vie afin de mesurer les pour et les contres. En valent-ils vraiment la peine ?

Surtout quand on sait que Roxane est tombée sous le charme de Daniel, son nouveau patron… Qu’importe tous les hommes qui existent sur Terre, seul Daniel semble trouver grâce à ses yeux. Aussi perdue que bouleversée, elle décide de suivre une thérapie afin d’essayer de mettre au clair ses pensées et ses nombreuses relations.

En nous plongeant dans le quotidien d’une femme au cœur de sa quarantaine, Lilith nous dépeint les problématiques liées à la frénésie de la rencontre et à l’insatisfaction découlant du trop grand nombre de possibilités. À l’ère de l’omniprésence d’internet, des réseaux sociaux, et des sites de rencontres, notre choix en amour n’a jamais été aussi illimité. Roxane n’est jamais satisfaite des hommes qu’elle apprend à connaître, elle est constamment dans la recherche d’un mieux, d’une étincelle, d’un idéal probablement inatteignable. En bref, d’un homme qui cocherait toutes les cases et répondrait à tous ses besoins et tous ses désirs.

amours liquides lilith

Manque de chance, le seul homme capable de la faire frémir, le seul qu’elle désire réellement est le seul qui lui restera inaccessible, car marié… Bientôt, Roxanne se noie dans ses recherches et se retrouve envahie par une nuée d’hommes qui cherchent à la recontacter sans qu’elle n’en ait vraiment envie… Elle consomme à outrance et se consume lentement, s’oubliant petit à petit dans cette frénésie.

Avec Amours liquides, Lilith nous expose donc une tranche de vie à laquelle nous pouvons aujourd’hui tous nous identifier, nous lecteurs, confrontés aux problématiques de la recherche amoureuse, de son immensité possible et de la frustration que cette étendue peut provoquer. J’ai été très touchée par cette bande dessinée puisque je me suis rapidement identifiée à Roxane et à sa quête d’une perfection inaccessible. Je vous conseille donc grandement de vous laisser porter par l’histoire, magnifiquement illustrée par les mains talentueuses de Lilith !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article par Marie-Lou Bencteux

En formation pour être professeure des écoles, Marie-Lou est passionnée par la musique, le cinéma et le dessin. Elle lutte depuis quelques années pour la cause féministe.