Covid-19 : Faut-il désinfecter ses livres ?

La plupart des librairies du monde entier rouvrent peu à peu leurs portes. Quelle bonne nouvelle pour les amateurs de lecture ! Ravis de pouvoir réapprovisionner leur pile à lire, nombreux sont ceux qui se sont empressés d’aller faire le plein. Mais le coronavirus rôdant toujours invisiblement, une question se pose : faut-il désinfecter les livres que nous venons d’acheter ?

Se laver les mains, appliquer les gestes barrières, maintenir une distanciation sociale… Les conseils pour tenter d’endiguer l’épidémie du coronavirus sont nombreux et parfois confus. Il est difficile de savoir à quoi s’en tenir quand même les scientifiques, désarmés, ne comprennent pas encore exactement comment circule le virus du Covid-19.

Cependant, doit-on vraiment se méfier des nouveaux livres que nous achetons ? Cela semblerait presque dérisoire quand on sait que nos claviers d’ordinateur et nos smartphones contiendraient cinq cent fois plus de bactéries que la lunette de nos toilettes… S’il semble primordial de nettoyer régulièrement son téléphone, est-il vraiment nécessaire de désinfecter ses livres ?

Les livres achetés en librairie sont-ils contagieux ?

Au même titre que nos achats alimentaires, il est normal de se demander s’il est fondamental de passer par la désinfection de nos livres en revenant de la librairie. Si la précaution est de mise, le risque reste minime. Pour éviter tout impair, nous nous sommes penchés sur les recommandations officielles données par le gouvernement français qui indiquent que le virus du Covid-19 ne pourrait pas survivre plus de trois heures sur une surface.

Le danger est donc infime. Le plus sage semble, néanmoins, de poser les livres dans vos piles à lire, de bien vous laver les mains ensuite et de patienter encore quelques temps avant de les ouvrir. Aller ! Vous avez survécu à une diète de nouveautés littéraires pendant deux mois, nous sommes sûrs que vous pourrez tenir quelques jours supplémentaires.

Cependant, pour tous ceux qui seraient trop impatients pour attendre, nous vous rassurons ! Comme on dit communément, le risque zéro n’existe pas mais il reste moindre. D’autant plus quand on sait que les librairies, scrupuleuses, prennent toutes les précautions nécessaires pour éviter la transmission du virus.

La marche à suivre pour désinfecter ses livres

Vous ne vous sentez pas encore totalement rassurés ? Et malheureusement, vous ne possédez pas non plus l’ingénieuse machine à désinfecter les livres, brevetée par Camille Reduron en 1934 ? Pas de soucis, on vous donne la marche à suivre pour limiter le danger au maximum.