Anéantir : tout ce qu’il faut savoir du nouveau livre de Michel Houellebecq

Attendu pour le 7 janvier 2022 aux éditions Flammarion, anéantir de Michel Houellebecq soulève déjà de nombreux débats au sein de la sphère littéraire… Mais pourquoi donc autant de mystères autour de ce livre ? Une chose est sûre : entre politique, amour et anéantissement, vous n’êtes pas au bout de vos surprises !

Près de deux ans après Interventions 2020, voilà que Michel Houellebecq de retour avec un nouveau livre totalement inédit pour la rentrée littéraire de janvier 2022. Et si chaque nouveau livre de Michel Houellebecq suscite l’engouement des critiques littéraires, anéantir (sans majuscule selon la volonté de l’auteur) ne fera pas exception à la règle.

Très secret sur le contenu, anéantir et Michel Houellebecq maintiendront le suspens jusqu’au tout dernier moment. Oscillant entre le roman d’anticipation et le thriller, anéantir semble réunir tous les ingrédients pour vous tenir en haleine tout au long de ses 734 pages. Tout commence avec des vidéos postées sur les réseaux sociaux qui font peser une menace de décapitation sur le ministre de l’Économie. Ajoutez à cela des attentats qui éclatent aux quatre coins de l’Europe et vous obtiendrez un roman houllebecquien comme il sait si bien les faire…

Anéantir de Michel Houellebecq : une alternative à la fin du monde

Bienvenue en 2027, alors qu’Emmanuel Macron (sans jamais être nommé comme tel) termine son second mandat, dans une France sur le déclin. En faisant valser le désespoir avec la mélancolie, puis l’amour avec la mort, Michel Houellebecq infiltre les sphères intimes de la politique. Désormais, il ne nous reste plus qu’à vous présenter Paul Raison, le héros (ou antihéros ?), énarque, conseiller et confident de Bruno Juge (toute ressemblance avec Bruno Lemaire est bien entendu fortuite). Quinquagénaire, Paul mène une petite vie luxueuse dans un grand appartement du 12ème arrondissement de Paris aux côtés de sa femme (l’est-elle vraiment encore ?), Prudence, grande adepte des nouvelles spiritualités (oui, oui, vous avez bien lu, tout ce que Houellebecq déteste !).

En somme, une « petite » vie tranquille qui va bientôt basculer quand son père est victime d’un arrêt cardiaque à quelques jours seulement de Noël. Alors que son père est désormais là sans vraiment l’être, Paul va devoir resserrer les liens avec une famille pour le moins originale composée d’une sœur catholique intégriste et d’un frère marié à une journaliste gauchiste (quelle plaie !).

Tout y passera : l’amour, l’euthanasie, la mort, le suicide, la politique, la religion, l’extrémisme, le sexe, la fellation, les nouvelles technologies, le chômage, le vieillissement de l’Europe, la fin du capitalisme… rien n’échappe à l’œil ironiquement critique de Houellebecq ! Vous l’aurez compris, c’est une nouvelle avec son humour noir inégalable qu’il brosse le portrait d’une société en déchéance… En bref, anéantir semble déjà tenir toutes ses promesses !

Une parution de la rentrée littéraire de janvier 2022 orchestrée avec une main de maître

Attendu pour le 7 janvier, c’est donc sept ans jour pour jour après les attentats perpétrés contre Charlie Hebdo que paraîtra anéantir aux éditions Flammarion. Un hasard ? Peut-être ou peut-être pas. En tout cas, une chose est sûre, la parution d’anéantir s’est préparé dans le plus grand des mystères… En effet, son titre a été révélé aux lecteurs impatients le 17 décembre dernier seulement, date à laquelle le roman a été envoyé à 600 journalistes sous embargo… Ces derniers n’avaient pas le droit d’en révéler quoi que ce soit avant le 30 décembre !

Et, tandis que les lecteurs attendaient que le titre du nouveau livre de Michel Houellebecq soit enfin révélé, l’auteur a déclaré qu’il n’accorderait aucun entretien à la presse pour la parution d’anéantir. Jouerait-il à la star ? Pas du tout. Selon son éditeur, Houellebecq est victime de son esprit d’escalier qui lui ferait penser aux choses importantes après coup. Dans ces conditions, il est donc préférable, selon lui, de ne pas accorder d’entretien du tout. Qu’à cela ne tienne !

Une « édition de luxe » pour anéantir de Michel Houellebecq

C’est dans une édition dite « à l’allemande » que paraîtra le nouveau livre de Michel Houellebecq. La couverture du livre est donc composée en carton martelé avec un dos relié afin que le roman reste ouvert sans qu’on ait besoin de le « casser ». Mais pourquoi une édition de luxe nous direz-vous ? Eh bien tout simplement parce que le livre est un des objets préférés de Houellebecq. C’est pour cette raison qu’il en a lui-même assuré la production artistique. Voilà ce que cela donne quand Michel Houellebecq décide de redonner toute son élégance à la littérature !

En bref, et vous l’aurez sûrement compris, anéantir de Michel Houellebecq est LE livre dont tout le monde va bientôt parler…

Laisser un commentaire